Votre message de soutien à Mme DURET (allez en bas de la page)

N’hésitez pas à laisser un message pour soutenir Ghislaine DURET. L’adresse de messagerie n’est jamais publiée. Allez tout en bas de la page pour écrire votre message.

Si vous souhaitez rester anonyme, merci de le préciser sur votre  commentaire et nous enlèverons vos nom et prénom (ou pseudo) avant de diffuser votre message.

Pour rejoindre le collectif de soutien, il  suffit juste de nous envoyer un mail sur l’onglet contact en exprimant votre souhait d’adhérer au collectif.

Merci pour votre soutien…

243 réflexions au sujet de « Votre message de soutien à Mme DURET (allez en bas de la page) »

  1. DRH. Directeur des ressources humaines. Tel est mon métier. Dans le public, dans le privé ? Peu importe.

    Dans le temps, à mes débuts, il y a longtemps, on disait responsable du personnel, chef du personnel même. On ne parlait pas encore de « management ». On y allait franco, à la loyale.

    Et puis nous sont venues de nouvelles méthodes de « management » comme il devenait de bon ton de le dire… Et une appellation flatteuse : « ressources humaines ». Reconnaîtrait-on la place de l’humain dans l’entreprise ? La mariée était trop belle… Il n’y avait que les naïfs et les cyniques pour y croire.

    Les méthodes se sont sophistiquées, mais l’objectif reste le même, « tirer un goutte d’eau d’une serviette sèche », comme disait un grand patron japonais.

    La logique du toujours plus avec toujours moins a gangréné tout l’édifice, privé comme public. Et peu importe la méthode, pourvu que le résultat soit au bout… Et gare à celui ou celle qui oserait se mettre en travers du chemin. L’entrée dans la troisième millénaire avec encore des métastases du premier… Avec cette potion qui mêle exploitation et oppression, ce poison qui détruit l’être humain.

    Public, privé ? Peu importe. Qui peut se sentir à l’abri ?

    Il est certes des patrons corrects, mais il en est des mauvais. Il est de vrais êtres humains… et il est de véritables ordures. Bonne pioche, mauvaise pioche…

    Mais la question de fond est-elle simplement de savoir qui est bon ou qui est mauvais ? On n‘y échappe pas c’est certain. Mais faire ce tri, est-ce suffisant ? A l’inverse, agir comme au siège de Bézier « tuez-les tous, dieux reconnaitra les siens », est-ce bien pertinent ?

    Ce que vit Madame Duret, et que vivent bien d’autres, pose une question centrale : le rapport de l’homme au pouvoir dans l’entreprise ou l’administration, et au-delà.

    Changer l’homme en trois coups de cuillère à pot est bien illusoire. Et puis les pressions sont telles que même avec une éthique solide, il est difficile de faire front individuellement… Crainte des pressions, du conflit, du placard, du licenciement… Les crédits, le loyer, les études des enfants…

    C’est le cadre qu’il faut changer… C’est le pouvoir qu’il faut limiter, que celui-ci soit conféré par les seuls actionnaires ou légitimé par le suffrage universel.

    Pour en être témoin, dans mes fonctions de DRH, j’affirme qu’il n’est pas d’autre voie possible pour empêcher l’arbitraire.

    Il faut des lois, il faut une justice digne de ce nom… Mais il faut surtout un véritable rapport de forces, une puissante et irrésistible exigence, individuelle et collective, de respect des êtres humains.

    Même si les récentes évolutions du droit du travail fragilisent encore plus les salariés, même si de nouvelles menaces, effrayantes menaces, se font jour.

    Illusoire ? Pas si sûr… Chiche !

    … Et puis quand l’isoloir nous protège… Ne pas se tirer une balle dans le pied… Il est des rendez-vous décisifs qu’il faut savoir ne pas manquer…

    Oui quand tout a reculé durant des décennies, protections, solidarités, sens du collectif, quand beaucoup, désorientés, se trompent d’ennemi en désignant l’autre, le différent, l’exclu, c’est difficile de retourner la situation.

    Mais oui aussi, le combat contre l’exploitation et l’oppression a tout son sens et peut faire sens pour un nombre croissant de nos concitoyens, nos amis, nos collègues. Consciences à éveiller, pas à pas, une par une.

    Madame Duret, votre combat est juste car il y contribue courageusement.

    Résistance…

  2. En tant que Lanceuse d’Alerte du dossier Evasion Fiscale et Blanchiment de Capitaux mis en place par la banque UBS, je ne peux que soutenir le combat de Ghislaine Duret pour qu’enfin la justice lui soit rendue…
    Le dossier de Ghislaine nous montre que son courage est celui qu’ont tous les lanceurs d’alerte face à des procédures interminables, des pertes de revenus, une vie mise entre parenthèses. Les valeurs d’intégrité, d’éthique et de transparence doivent être celles de tous nos dirigeants, qu’ils soient politiques, professionnels, sportifs…
    Pour que la France, notre pays réputé être « le pays des affaires » redevienne la France.

  3. Une seule injustice, un seul crime, une seule illégalité, surtout si elle est officiellement enregistrée, confirmée, une seule injure à l’humanité, une seule injure à la justice, et au droit surtout si elle est universellement, légalement, nationalement, commodément acceptée, un seul crime rompt et suffit à rompre tout le pacte social, tout le contrat social, une seule forfaiture, un seul déshonneur suffit à perdre, d’honneur, à déshonorer tout un peuple. C’est un point de gangrène, qui corrompt tout le corps.

    Charles Péguy

  4. Nous nous battons contre un système maffieux en France. Et les réponses des maffieux devant les faits sont sans importances . N’attendez pas d’Al Capone une réponse juste , mais une réponse de voyou. Face à la maffia , les batailles pour obtenir justice ne sont pas gagnées par les plus forts , ni par les plus rapides , mais par ceux qui n’abandonnent jamais. Comme disait Mr Nelson MANDELA que j’ai rencontré : »Je ne perds jamais. Soit je gagne , soit j’apprends »
    INDIGNONS NOUS !
    La Société française est devenue si malhonnête que la vérité offense réellement les citoyens et la presse . car Le vrai désordre en France c’est la justice = Cliquez ici pour lire la suite: https://www.linkedin.com/pulse/histoire-dun-pillage-violation-des-lois-droits-et-de-lhomme-richard?trk=prof-post
    Bien à vous
    Ma colère est légitime. Je vous remercie de l’attention bienveillante que vous porterez à ces informations .

  5. Chère Ghislaine,
    Nous sommes élevés dans des valeurs par nos parents, nos grands-parents, conditionnés par les notions d’honnêteté et des respect des lois, et on découvre d’un seul coup, par un accident de la vie, que toutes ces choses de bon sens et de bonne foi peuvent conduire à notre perte. Le système est vicié par l’insouciance des masses qui adoubent leurs bourreaux.
    Il en faut des souffrances, des tortures psychologiques, morales pour comprendre comment ce système fonctionne. Certains y laissent leurs peaux, se suicident, d’autres perdent leur joie de vivre. Il est si difficile de regarder la mafia qui nous gouverne en face, compliqué de comprendre qu’une fois leurs masques tombés, on a été aussi naïfs.
    Dans cette société ceux qui défendent l’abjecte sont récompensés le prix de leur silence, et on les voit monter en grade au rythme où l’être de valeur se voit spolié, humilié, précarisé. Le déni est le pire ennemi et en réalité, il n’existe pas de solidarité entre les gens qui souffrent des mêmes maux, car derrière la volonté de ne pas comprendre se cachent les égos. Ces égos sont incohérents et lâches et tels des capots (dans les camps de concentrations) ils sont bien plus abjectes encore que les monstres qui nous gouvernent. L’être humain est d’une réelle complexité…
    Mais ce qu’il faut retenir Ghislaine, dans tout ce marasme, c’est qu’on trouve aussi des gens exceptionnels comme toi, des conscients, des éveillés, qui ne mentent pas quand ils placent l’intérêt général en ligne de mire, et ta valeur transcende celle des autres. Ton comité de soutien est exceptionnel, tu le mérites, et il mérite ton amour. Une affection particulière pour toutes ces personnes capables de s’engager pour toi. Des avis sur la géopolitique actuelle, tu le sais, j’en donne assez, et tu n’ignores plus à quel point les pôles d’influence sont en train de basculer. Tes bourreaux d’hier te supplieront demain, car leurs lâchetés ne supporteront pas le rayonnement de ton authenticité. Les faux défenseurs de l’intérêt général aussi seront terrassés car rien n’est plus puissant qu’un juste dont l’heure est venu. Tu es à mes yeux ce type de personne, et le déclin des pourris est engagés. Peu importe le costume qu’on porte, tenu de flic, robe de magistrat, costard de politique, quand l’ange de la vérité arrive, il n’a aucune pitié pour ses victimes, et seules les âmes laissant passer sa lumière ne se font pas carboniser. Bientôt tu regarderas des boulets de charbon en pleine conscience et tu remercieras la vie de t’avoir fait vivre ces épreuves, car l’homme et la femme ne comprennent la valeur de leurs vies, l’histoire de leurs existences que dans l’authenticité. Les egos ne sont que des golems.
    Reste authentique.
    Mes sincères amitiés,
    Alexandre.

  6. Bonjour le collectif de Ghislaine Duret,

    Ce n’est plus un Etat de droit et de lois mais belle et bien la Mafia ! Il est honteux que dans notre pays puisse subsister ce genre de comportements, de politiques, représentants de l’Etat. Nous sommes un pays des Droits de l’Homme, enfin cela devient de plus en plus du passé ! Une triste réalité ! Nous avons la chance d’avoir ce que certains pays non pas, la liberté d’expression grâce au concours des médias… Sinon le printemps Arabe deviendrait vite un printemps Européen, dont le feu de départ serait la France, à y réfléchir ! Cela pourrait très bien arriver ! Ghislaine est très courageuse et forte, cela ne fait que renforcer mon respect envers elle et les personnes dénonçant la réalité des politiques locaux au dépend de leurs vies ! Car Oui il faut être profondément honnête pour endosser cette responsabilité de DENONCER l’abus de pouvoir etc…
    Je suis de tout cœur avec vous ! France 3 ne devrait pas être le seul média à en parler mais bien tous les médias nationaux ! Après tous cela touche la France entière !
    Tenez bon Madame, certes c’est dur mais la victoire finira par arriver et ce jour là toutes ces années s’effaceront et laisseront place à une immense fierté d’accomplissement ! Les monstres ne perdurent jamais ! Seuls les bons restent. ;-)
    Avec tout mon soutien.

  7. JE TE SOUTIENS,pour vivre l’injustice TOUT COMME TOI, je peux juste témoigner que les escrocs, menteurs, manipulateurs sont protégés et rarement condamnés,ou alors ils ne seront jamais sévèrement aussi sanctionnés que nous le sommes.
    Je suis encore debout face à tous ces lâches, tu es aussi courageuse, tu mènes un combat contre CES DEMONS tout comme moi.
    Un jour, un jour, ici bas où ailleurs justice triomphera.

  8. Comment parler aujourd’hui d’un État de droit ?
    La France n’est plus un état de droit, on ne règle pas les problèmes avec ceux qui les ont crées « Albert Eisntein » et comme disait Balzac la comédie humaine c’est avant tout l’échec de la dictature fiscale.
    Ce n’est pas un signe de bonne santé démocratique que d’être bien adapté à une société profondément malade.
    Quand l’État Français ne réussira plus à faire rentrer l’impôt, les politiques seront obligés de reprendre le pouvoir aux comptables et aux banquiers et de retrouver la souveraineté fondamentale de tout pouvoir politique : la création monétaire et le développement de la masse monétaire pour soutenir croissance et plein emploi.

    Or, nos politiques sénescents actuels sont strictement incapables de créer la prospérité en agissant sur la monnaie, ce qui nous entraîne de plus en plus vite vers une crise socio-économique sans précédent.
    Je vous invite donc à mettre en oeuvre, en citoyens responsables et conscients des enjeux politiques de l’heure, un arrêt complet et définitif du paiement de tout impôt quel qu’il soit à l’État Français et aux Collectivités Locales, (impôts sur le revenu, impôts locaux et fonciers, TVA pour les commerçants, artisans, professions libérales etc) en utilisant simplement l’exigence fondamentale du respect de nos droits fondamentaux de citoyen français, tel que cela est parfaitement exposé dans les textes dont la diffusion est totalement encouragée. Votre affaire Me relève du
    Ceci s’appelle également du harcèlement en réseau au harcèlement global, je site harcèlement moral, mobbing-gang Stalking-harcélement d’Etat. Dans notre société il est un type de harcèlement dont quasiment personne ne parle. Ce harcèlement consiste à désigner une personne comme cible et à la faire persécuter par le biais des groupes et des réseaux. Les personnes qui collaborent et qui sont manipulées ne connaissent pas l’envergure et la gravité de la situation, ni dans quelle mesure elles sont elles-mêmes visées.
    Un peu partout dans le monde des voix s’élèvent contre ces pratiques dans lesquelles des entités gouvernementales sont impliquées.

  9. C’est à double titre que je poste ce mot de soutien. En tant que professionnelle du médico-social d’une part, et en ma qualité de Présidente d’Association d’autre part. Je ne peux, nous ne pouvons que de trop savoir ce qu’un tel parcours du combattant entraîne dans nos vies. Autant sur un plan personnel, professionnel, moral, financier, social, familial, etc…
    Pour autant il ne faut rien lâcher et continuer à nous battre d’une part pour ceux que nous défendons et d’autre part pour qu’un véritable statut de lanceurs et lanceuse d’alerte digne de ce nom soit enfin mis en place. Pour que la santé et l’environnement soit intégrée dans la #LoiSapin2.
    Vous avez bien évidemment tout mon et notre soutien.

  10. Signe du déclin d’une société qui arrive à sa fin.
    Un soutien inconditionnel à Mme Ghislaine Duret, qui essuie les plâtres (à quel prix), de situations que subissent ou subiront nombreux d’entre nous (publique et privé). Le monde change et au lieu d’aller dans le bon sens, comme le voudrait une société (normale), va à l’encontre de l’évolution. ( ILS ) cherchent à nous aliéner et sidérer.
    Merci MADAME pour votre engagement d’utilité publique, au sens littéral, ne vous oubliez pas dans ce combat essayez de vous préserver un minimum malgré tout.
    Total Destruction.

  11. Tout mon soutien et pour cause :
    Mon épouse, il y a quelques années, s’est retrouvée dans une situation semblable, quoi que bien moins grave, seulement parce qu’elle elle a préféré quitter son emploi et tant qu’à faire, en profiter pour faire une reconversion professionnelle. Mais elle a mis un bon moment pour se reconstruire. C’est le type de situation que j’ai vécu à ses côtés et qui est à vomir.
    Bon courage …

  12. Je suis tellement déçue. .. déçue que la justice traîne à ce point.
    Moi qui te connais depuis longtemps maintenant , qui aie eu le plaisir de travailler sous ta direction, avant de devenir ton amie, je continuerais toujours à dire dès que je le peux, à quel point ce qui t’arrive est injuste et sans aucun fondement.
    Et j’espère sincèrement que la justice mettra enfin un terme au calvaire psychologique que tu subis.
    De tout cœur avec toi depuis le début et jusqu’à l’épilogue que j’espère rapide et positif.

  13. J’ai pris connaissance « superficiellement » de votre affaire, et j’aimerais vous faire part de notre vécu, à mon épouse et moi-même pour vous rendre, peut-être, un peu d’espoir…
    Notre fils « Bruno » a été victime de maltraitances durant plusieurs année à la Maison d’Accueil Spécialisée où il était pis en charge à mi-temps… Après une procédure judiciaire, nous avons comparu devant le Tibunal de Grance Instance de CHERBOURG qui a relaxé le mis en cause, la cour d’appel de CAENqui a confirmé la relaxe, fait une recours en cassation qui a cassé ces deux jugements et renvoyé l’affaire devant la cour d’appel de Rouen qui a, finalement, deconnu l’auteur responsable des actes qu’il avait commis… Sachez que nous avons assigné depuis, et ce, devant le tribunal de Grande Instance de CHERBOURG, la direction de l’établissement où notre fils était placé, ainsi que l’association qui gère cet établissement…
    L’affaire est en cours et la mise en état du dossier doit être prononcée le 23 de ce mois après que leur avocat repousse trois fois l’échéance….
    Je tenais à vous préciser tout cela pour vous faire comprendre que toutes ces affaires doivent être portées jusqu’à leur fin… Il a fallu un recours en cassation pour que la nôtre soit enfin prise en compte et que « les vents tournent »…
    Courage à vous, mais ne lâchez rien …

  14. Sur le principe, je n’aime pas à titre personnel l’expression « lanceur d’alerte » car elle pourrait laisser croire que ce qui est simplement un acte de civisme serait exceptionnel.
    Tout citoyen dans un Etat de droit a en effet un devoir défini dans l’article 40 du code de procédure pénale qui dispose au premier alinéa que « Le procureur de la République reçoit les plaintes et les dénonciations et apprécie la suite à leur donner conformément aux dispositions de l’article 40-1. » et au second alinéa que « Toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l’exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d’un crime ou d’un délit est tenu d’en donner avis sans délai au procureur de la République et de transmettre à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs. »
    Mais nous ne sommes plus dans un Etat de droit en raison de la corruption des élus : non pas qu’ils soient « tous pourris » mais il est navrant que le ménage ne soit pas fait par les partis politiques eux-mêmes, qui investissent en connaissance de cause des personnes qui se sont mal conduites voire par les électeurs qui réélisent ceux qui se sont mal conduit.
    Une gouvernance et un management conflictuels et non respectueux d’autrui ne peuvent être que réprouvés.
    Ce que l’on peut observer sur l’affaire de l’EHPAD de Trémentines avec certes la seule version de Guislaine Duret, mais éclairée d’une part par des conflits sur la place publique, peu importe l’issue devant les juridictions (contre le préfet, du personnel, l’opposition municipale…) et d’autre part par des éléments factuels et pièces, ne peut que conduire à désapprouver les décisions du maire et accorder le soutien à Guislaine Duret .

  15. Bonjour,
    lanceuse d’alerte dans un tout autre domaine, je soutiens votre action… que ce soit dans le public ou dans le privé, les mesures de rétorsion déployées contre les lanceurs d’alerte, sont exactement les mêmes… Courage, et tenez bon !

  16. Le chemin pour le vérité et la justice est semé d’embûches. Il est long, pénible et donne parfois l’envie de tout abandonner par lassitude, découragement. Ce serait une grave erreur, car l’adversaire de classe se délecterait de cet abandon. Il ne faut pas pas lui donner ce plaisir. Je sais Ghislaine que tu n’es pas de nature à baisser les bras. Ce n’est pas ton genre et je sais que tu ne le feras pas .
    Tes amis, tes camarades, sont tous là pour te soutenir, t’aider et faire triompher le droit. La lutte sera longue, mais la victoire est au bout.

  17. J’ai suivi avec grand intérêt les deux épisodes de votre histoire qui dénote d’un acharnement certain sur votre personne et une injustice que rien ne semble vouloir arrêter dans un État dit de droits qu’est la France. Je suis surpris et étonné de voir qu’au pays de la déclaration universelle des Droits de l’Homme que le Citoyen subisse encore l’horreur juridique et que le mutisme s’en suive.
    Je suis sûr qu’un jour ou l’autre le redressement juridique sera éloquemment en votre faveur. Et alors qu’adviendra-t-il des bouches aujourd’hui cousues?
    Et le Droit, pourquoi n’avait il pas été prononcé et appliqué?
    Bon courage car la victoire est au bout de l’effort !
    Vous pouvez compter sur notre soutien indéfectible et notre engagement sans faille à vos côtés jusqu’à la victoire finale qui ne tardera pas !

  18. J’ai lu votre histoire.
    Ce qui vous a été fait est proprement injuste.Les personnes en cause paieront dans cette vie, ou celle d’après.
    J’espère de tout coeur que vous obtiendrez gain de cause et gagnerez votre bataille judiciaire.

  19. Je suis un ancien 1er adjoint de la commune de NUAILLE qui a siégé 12 ans a la tète de cette commune et ce qui vous arrive me révolte. Je ne peux comprendre la position de nos maires de la communauté de commune et notamment le mien. Ce manque de courage me sidère, face à un despote qui se permet n’importe quel comportement et décision ubuesque.

  20. Il faut continuer le combat, Madame DURET, même si c’est celui du pot de terre contre le pot de fer…
    Il est en effet encore plus difficile de se battre dans la Fonction Publique que dans le privé, hélas ! Les cadres sont particulièrement exposés et leur hiérarchie ne les soutient pas, alors que la loi le stipule, c’est révoltant ! Nous sommes tjrs au temps des rois : les élus ont tous les pouvoirs et la justice administrative est une justice d’Etat.
    Hier, des lanceurs d’alerte ont été condamnés, c’est gravissime… Indignons-nous, pour eux comme pour vous et pour toutes les victimes d’agissements anormaux, c’est notre devoir de citoyen !!! Bon courage, Madame DURET, ne baissez pas les bras, vous êtes soutenue, mais ce sont des millions de soutien que vous devriez avoir…

  21. Mme Duret,

    Je vous écris ce petit mot pour vous soutenir et c’est à mon tour de vous demander de ne pas baisser les bras !

    Vous devez vous demander: « Qu’ai-je fait à la vie pour mériter cela ? » : Ces mots et ces paroles d’incompréhension sont souvent dans notre bouche quand on va mal.
    « Pourquoi cela n’arrive qu’à moi ? Pourquoi telle ou telle personne est heureuse et pourquoi moi je suis si malheureuse ? »

    Certes, les raisons d’espérer sont fragiles, peuvent paraître invisibles mais même ces moments difficiles nous permettent de grandir, nous transforment et nous rendent plus forts pour l’avenir.

    Il me vient d’ailleurs à l’esprit une citation adaptée à votre situation. « Ce n’est pas parce les choses sont difficiles que nous n’osons pas ; c’est parce que nous n’osons pas que les choses sont difficiles. » Cette phrase appartient au célèbre philosophe espagnol Sénèque.

    Pour apprendre à surmonter une difficulté, il faut d’abord se persuader que c’est possible, car l’imagination l’emporte toujours sur la volonté. Notre inconscient est là pour nous le rappeler.

    Je vais parler autour de moi, en citant votre exemple.

    A très bientôt et sachez que dans l’existence il y a toujours une lueur d’espoir, une raison d’espérer…!

    Cordialement,

    Le Puy-de-Dôme

  22. Ghislaine, j’ai appris à te connaître à travers des activités de soutien pour les victimes de harcèlement psychologique. Quoique nous nous connaissions qu’à travers le virtuel… je tiens à souligner que tous tes propos m’ont agréablement surpris. La compassion, la justesse et l’empathie… qualités qui te caractérisent et semblent confirmées par ton entourage tant en face-à-face qu’en virtuel.
    J’aime utiliser l’expression  »comportement exemplaire », ça résume l’idée que peu importe ce qui se présente à tes pieds, tu sais réagir, poser les bonnes questions, mais aussi tu sais dire  »ASSEZ » quand la limite est dépassée.
    Aussi simple cela puisse paraître, je crois à la vérité et à la justice, et je crois qu’avec de la patience, elle finit toujours par être exprimée.
    Je tiens aussi à signaler l’engagement de ton entourage, du collectif… bravo! :)
    Bonne continuation, petit train va loin.
    Amitiés, K. Genest, du Canada! :D

  23. Nous ne pouvons finir notre journée sans te manifester notre profond respect pour ton témoignage, ce matin, haut en vérité et en sincérité !
    La justesse de tes mots nous transmettait des frissons, engendrait une reconnaissance supplémentaire et une fois de plus la hauteur de tes compétences professionnelles sans oublier ton humanisme !
    Chapeau bas Ghislaine !
    Conservons cet espoir qui nous anime ! La vérité va finir par payer !!!!

  24. Nous ne pouvons finir notre journée sans te manifester notre profond respect pour ton témoignage, ce matin, haut en vérité et en sincérité ! La justesse de tes mots nous transmettait des frissons et engendrait une reconnaissance supplémentaire et un profond respect ! Chapeau bas Ghislaine ! Conservons cet espoir qui nous anime ! La vérité va finir par payer !!!!

  25. De tout cœur à tes cotés, je viens de découvrir ce site
    La raison du plus fort est toujours la meilleurs
    Que valent la compétence, la gentillesse, l’empathie contre les loups et les corrompus ?
    amitiés et tout mon soutien

  26. De tels agissements sont indignes et déshonorent leurs auteurs. L’action de la Justice s’impose.
    Je souhaite que vous soyez rétablie dans vos droits dont les plus élémentaires ont été bafoués. Croyez à mes encouragements dans ce combat si difficile et éprouvant.
    En toute sincérité et fraternité.

  27. Ton courage est admirable Gigi !
    Nous savons que tu puises toujours dans tes ressources car tu n’as rien à te reprocher, si ce n’est que d’avoir été toujours trop honnête ! Tes compétences professionnelles reconnues t’ont desservie !! C’est désarmant de faire ce constat !
    Notre mobilisation auprès de toi Ghislaine est intacte mais nous sommes extrêmement déçus de constater que RIEN ne semble avancer ! Au fond de nous, nous sommes convaincus que la vérité éclatera un jour !!

  28. Ghislaine,

    J’apprécie vraiment la force d’amour et de passion qui se dégagent de toi .
    Tu es quelqu’un de très humain et de très droit. Peut être est ce d’ailleurs la cause de tes problèmes ?
    La jalousie fait des ravages chez les gens qui veulent avoir du pouvoir et à qui il manque cruellement ces qualités d’amour et d’altruisme.

    Je le souhaite de toutes mes forces que tu gagnes et j’y crois.

    Amicalement

  29. Je m’adresse a tous!!!! Ceci est un message important…
    Ce n’est pas une facétie loin de la !!! Mais une chose importante…. Cela peut arriver à tout le monde…
    Aussi je vous demanderai de bien vouloir lire.. Prendre cinq petite min de votre temps, d’en prendre dix pour réfléchir et cinq à nouveau pour le signer… Qu’ est ce que 20 min dans votre vie ??? Pas grand chose… Mais pour mon amie … OUI…. Car comme cela, elle saura que vous la soutenez ….!!!! Au moment ou l’on a besoin de se sentir soutenu … Épaulé et défendu…
    Votre témoignage et soutien est capital pour ceux qui se battent comme Ghislaine Duret… Qui soit dit en passant est l’arbre qui cache la forêt… Un exemple parmi tant d’autre…. Mais elle a choisit de se battre et ne plus subir cette abomination…. Alors posez-vous la question… Méditez et rejoignez-nous dans son combat…
    Car son combat est le nôtre…..
    Merci à tous

  30. Bonjour, je te souhaite d’obtenir justice.
    Le harcèlement psychologique est une réelle plaie et encore trop considéré à la légère. Pourtant les conséquences sont concrètes et dévastatrices. Ce phénomène est encore trop méconnue alors merci de partager. Merci d’en parler. Merci de te lever. Merci de dire tout haut ce que les gens pensent tout bas… si ça peut leur donner le courage de se lever aussi.
    Courage. :)
    K.

  31. Je vous apporte soutien et courage face à ce terrible « parcours du combattant » et cette injustice profonde dénuée de tout sens et de toute légalité.
    Je suis moi-même dans cette situation depuis 2013, face à une administration hospitalière dans le déni.
    Je suis prête à partager avec vous et à travailler afin que cette « pandémie » d’harcèlement, burn-out, « placardisation » cesse en France.
    Bravo à vous pour votre combat, ce n’est qu’avec dignité que nous pourrons faire face à de telles injustices, et être acteur dans le rétablissement de l’équilibre et de la santé au travail.

  32. Une injustice faite ne fût-ce qu’à une seule personne est une menace pour nous tous.
    Albert Einstein disait : Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux qui les regardent sans rien faire ! Donc non seulement Madame TAUBIRA, mais tous les Présidents de la république , Ministres et élus ont l’obligation légale de faire régner la bonne justice en France.Celui n’a pas le goût de l’absolu se contente donc d’une médiocrité tranquille.
    Lire mon Blog et le lien ci-dessous, car tous les responsables politiques ont été prévenus et ils ont laissé faire , donc ils sont complices. Une injustice faite ne fût-ce qu’à une seule personne est une menace pour nous tous. L’article 40 s’applique à ces personnes en particulier. A mon sens, il convient d’œuvrer pour que chacun paie pour ses actes, y compris et surtout quand il s’agit des magistrats qui connaissent parfaitement les lois et sont chargés de les faire appliquer par les administrés.
    N’est-il pas dit que « Nul n’est au-dessus de la loi » ? Et pourquoi les magistrats feraient l’exception dans un Etat de droit ? C’est le contraire qui devrait être appliqué : un magistrat qui enfreint la loi délibérément (donc en commettant une ou des bavures) devrait être condamné plus que les simples administrés qui ne sont pas censés connaître toutes les lois, quant à eux.
    Lire le lien=
    http://injustice.blog.free.fr/public/Intervention_aupres_Du_Gouvernement_des_Elus_Justices.pdf

  33. Peu de français sont conscients de la médiocratie française. Les français ouvrent lentement les yeux sur la réalité. La France est un pays d’aveugles dirigés par des médiocres maffieux.. Le fascisme est rampant, l’administration et les services judiciaires en particulier fonctionnent comme la maffia.. La France est un pandémonium et ce n’est pas un euphémisme(PJ)!
    La France a besoin « de contre-pouvoir » que nous n’arrivons pas, nous citoyens dotés de réflexions, et bon sens à créer. C’est hélas navrant et très grave pour ce Pays. Pour ma part, il y a longtemps que j’ai pris la décision de dénoncer TOUS LES TRAVERS DE LA SOCIÉTÉ POLITIQUE, de DROITE OU DE GAUCHE … »PEUT ON ENCORE SAUVER LA France ? »
    Quelques réflexions que je soumets à votre sagacité=
    l’administration et la Justice non indépendantes en France devrait de + avoir un rôle économique évident =
    http://injustice.blog.free.fr/public/L_Auditeur_INHES_Bulletin_n_36_de_janvier_2012__article_de_Richard_ARMENANTE.pdf
    La Réalité de La Justice en France depuis + de 20 années classée par le CEPEJ 37eme sur 43 =
    http://injustice.blog.free.fr/public/La_Realite_de_La_France_depuis_plus_de_20_annees.pdf
    Le Mensonge est Le plus grand danger qui guette La France =
    http://injustice.blog.free.fr/public/Le_plus_grand_danger_qui__guette__La_France.pdf
    Un régime oligarchique, Helléniste de la France , la médiocratie=
    http://injustice.blog.free.fr/public/Hellenisme_et_la_France__2012.pdf
    à votre sagacité= Le modèle démocratique allemand : Alors qu’en pensons-nous? =
    http://injustice.blog.free.fr/public/Le_modele_allemand.pdf
    La France :La Justice La Presse la Politique=
    http://injustice.blog.free.fr/public/La_Justice_La_Presse_La_Politique.JPG
    La Justice en FRANCE, il faut de l’Humour =
    http://injustice.blog.free.fr/public/LA_JUSTICE_il_faut_de__l_humour.JPG
    Bon courage et Amicalement

  34. Bonjour,

    Je me présente, Dominique Normand, Président de l’association: ACTION POPULAIRE & CITOYENNE. Nous militons pour une réforme de la Justice et pour un Tribunal Populaire.

    Nous vous apportons notre soutien, nous savons que les batailles juridiques ne servent qu’à affaiblir les opposants. C’est pourquoi nous avons créés cette association qui a pour but de changer, de réformer cette justice dont la France ne respecte pas les accords internationaux en matière de justiciables.

    N’hésitez pas à me contacter personnellement.

    Cordialement,

    Dominique Normand

  35. Le temps passe et la situation de Ghislaine fait froid dans le dos !!
    Se retrouver au bout de tant d’années de travail effectué avec honnêteté, rigueur et humanité à devoir aller chercher un nouveau travail, tout cela parce qu’elle n’a fait que respecter ce qui aujourd’hui n’est plus une valeur essentielle pour certains élus et autres : l’intérêt général…
    Je continue à vouloir croire que la vérité va éclater et qu’elle finira pas être reconnue victime d’un acharnement sans nom, qui détruit moralement mais aussi physiquement…
    Quelle institution confirmera l’état de fait, qui peut avoir des conséquences dramatiques… L’humain pour ces politiciens n’est rien !!! Triste réalité qu’il faut changer. Avec tout mon soutien…

  36. Bonjour Madame DURET
    je tiens par ce mail à vous apporter tout mon soutien dans votre combat contre une administration dirigée par un élu qui pense que son pouvoir est de droit divin .
    Moi aussi je vis cette situation et on ne peut pas dire que la justice administrative défende les victimes .
    Je vous souhaite beaucoup de courage et je pense qu’à ce point de procédure illégale, un juge fera entendre raison et que vous obtiendrez réparation de cette injustice .

  37. Bonjour Ghislaine
    Combien de victimes leur faudra-t-il ?
    Combien de vies professionnelles et familiales brisées ?
    Combien de suicides ? encore … et encore…
    Ils ont toute puissance sur les agents, rien ne les arrête !
    Ils contournent les règles et les lois en toute impunité
    Ils s’en prennent aussi à nos enfants à force de CDD
    Vous êtes une excellente professionnelle et votre dignité est bafouée !
    Vous avez bien-sur mon soutien et plus, puisque affinités
    Comptez sur moi dans votre combat

  38. Embauchée depuis 2000 dans une petite collectivité, je travaillais en très bonne collaboration avec mes collègues et les élus. Nommée rédacteur après concours en 2007, le nouveau maire élu en 2008 me demande d’office ma démission et me met au placard. Une nouvelle DGS arrive en 2009. Elle a besoin de compétence et me charge du service du personnel. Heureuse de sortir de mon placard, je travaille d’arrache-pied pour assurer le meilleur service possible à mes collègues, sans compter mes heures supplémentaires. Une de mes collègues commence alors un long travail de harcèlement
    moral dont de nombreux agents et la hiérarchie ont été témoins. En 2011, je craque et menace de porter plainte contre elle en demandant une enquête et la protection fonctionnelle. Immédiatement, les sanctions tombent : mutation d’office, re-placard, sanction déguisée, suppression de NBI, baisse de notation, demande de démissions, menace de révocation…. Après une hospitation d’ugence, je tombe en dépression et suis suivie par un psychiatre. J’appelle au secours les représentants du personnel, le médecin du travail et le syndicat. En vain. Je vais trouver un avocat spécialisé en droit public qui après lecture du dossier me dit « ils sont pris la main dans le sac ». S’en suit alors la longue procédure au tribunal administrif « en plein contentieux ». J’ai alterné arrêts maladie et mi temps thérapeutique. Isolée dans un bureau, avec des outils de travail mais …. sans travail. Chaque fois que je retourne au bureau, je rechute. Ma requête au tribunal administrative a été rejetée en raison du pouvoir hiérarchique. Ma demande de reconnaissance en maladie professionnelle refusée. Ma requête en appel à la Cour administrative d’appel est en cours d’instruction.
    J’ai eu la chance de rencontrer l’association SOSfonctionnairesvictime qui m’a aidée. Maintenant, je veux apporter mon soutien à tous ceux et celles qui s’engagent et se battent pour que cessent ces pratiques moyennageuses de plus en plus répandues et dévastatrices. Plus nous serons de fous, moins l’administration rira.

  39. Courage Ghislaine
    Tôt ou tard, tu obtiendras gain de cause parce que le Conseil discipline de recours est souverain dans la territoriale et la CAC devra s’incliner. Tu ne peux pas ne pas gagner si les juges font leur boulot et il faudra leur faire payer le temps qui s’écoule te laissant dans une situation extrêmement difficile matériellement et psychologiquement.
    Nous sommes tous avec toi, tu peux compter sur nous.
    Ironie du sort, le livre blanc de la souffrance au travail des magistrats vient de sortir et ils en demandent la reconnaissance alors qu’ils la nient et la mésestiment chez les victimes qui crient justice devant eux ! Schizophrénie ou foutage de gueule ?

  40. je n’ai pas eu le courage de tout lire car je connais trop bien ces méthodes préhistoriques. En effet, je suis aussi en procès et c’est très très dur. Les portes se ferment toutes et les soutiens sont rares (SOS fonctionnaires) . Pourtant nous sommes nombreux à nous retrouver dans l’impasse et la situation s’aggrave. Et je pense à tous les jeunes (toutes catégories) embauchés sous contrat.
    Mme Duret a bien-sur mon soutien et mon admiration pour son courage.

  41. http://www.psycho-ressources.com/bibli/harcelement-1.html

    Voilà comment de nos jours en France certains dirigeants abusent de leurs pouvoirs en essayant de détruire des gens qui ont remarquablement bien fait leur travail comme Mme Ghislaine DURET , directrice de la Maison de Retraite de TREMENTINES , licenciée par le maire de Cholet , après 36 ans de bons et loyaux services comme l’attestent les très nombreux commentaires.
    Retraitée des services hospitaliers , aide-soignante pendant trente ans dans une maison de retraite , je sais ce que représente le travail de la directrice responsable d’une structure pendant 36 ans . Nous ne pouvons que souhaiter à Mme Duret que la justice reconnaisse l’acharnement de Mr Bourdouleix qui a, par ailleurs, des antécédents de procédures judiciaires qui ne sont pas à son avantage !
    Que cette justice rétablisse les droits qui doivent revenir à Mme Duret …..Et ce sera justice.

  42. Elle est ma sœur,
    Car elle a aimé ma mère comme la sienne.
    Et dans mon cœur,
    Elle a fait son nid, et peut y poser sa peine.
    Elle est ma sœur,
    Elle est humaine, belle, et a pour nom Ghislaine.

    Je suis mortifié du traitement qu’on lui a infligé.
    Mais je le sais, un jour, tôt ou tard, la roue aura tourné…

  43. le tribunal des référés suspend la décision du conseil de discipline de recours. Cela veut dire que Ghislaine est de nouveau révoquée dans les faits. La juge a donc considéré que Ghislaine pouvait causer un préjudice important à sa collectivité si elle était réintégrée…
    C’est dingue!! on parle d’un être humain qui n’a plus de revenus avec enfants à charges, alors que la décision ne faisait aucun doute pour le novice que je suis, je me rend compte que nous ne sommes pas très éloignés de l’arbitrage en football…

  44. Je suis outrée par l’acharnement dont Madame Duret fait l’objet. Que lui reproche-t-on, si ce n’est d’avoir exercé ses fonctions en conscience? Comment se peut-il qu’en France, supposé pays des Lumières, des Droits de l’Homme, la loi ne la protège pas via ses tribunaux? Oui, le sort qui lui est fait depuis si longtemps est une honte et mon soutien plein et entier lui est acquis.

  45. Courage… Courage…
    Je pense beaucoup à toi, dans ces moments difficiles et de découragement.
    Je t’envoie toutes mes pensées positives.
    Je t’embrasse.

    1. La liberté d’expression est évidemment sacrée, c’est une des libertés fondamentales à laquelle nous tenons tous et pour laquelle un certain nombre d’hommes et de femmes ont donné leur vie quand il s’agissait de la conquérir. Partout dans le monde aujourd’hui des êtres humains sont persécutés parce qu’ils disent ce qu’ils veulent dire.
      C’est une donnée essentielle de la personnalité humaine, c’est une liberté qui est consubstantielle à un esprit libre et aucune liberté n’est absolue.

  46. Bravo pour cette victoire , c’est une réelle reconnaissance du professionnalisme de Ghislaine, la ténacité a porté ses fruits, malgré tout ce que cela implique.
    L’avenir est donc ouvert maintenant et c’est l’essentiel.
    Bon courage pour la suite.
    Elisabeth

  47. Tout mon soutien moral face à cette lapidation morale de quelques fonctionnaires peu scrupuleux et ayant gouté le pouvoir :
    le pouvoir de nuire qui anime ce type d’individus
    Courage
    et ténacité !

  48. Je viens de découvrir votre histoire. Certains élus se situent au-dessus des lois.
    Surtout tenez bon!
    En ma qualité de représentante famille de résident en EMS, je suis moi aussi en conflit ouvert avec des élus, malheureusement dans notre cas, le directeur de l’EHPAD n’a pas eu votre courage. Pour défendre son poste, il s’est rallié aux élus. Au final, des personnes âgées de plus de 90 ans ont été mis dans l’obligation de constituer des dossiers auprès du tribunal administratif avec l’espoir d’obtenir réparation des préjudices subis et j’ai moi-même déposé une plainte au pénal pour maltraitance financière (délit de concussion) en cours de traitement.
    Vous êtes tout le contraire.
    Continuez à faire honneur à votre profession!
    Et bon courage pour la suite.

  49. Des mois et des années que ces auteurs de manœuvres juridiques et d’acharnement détruisent des personnes, des carrières, brisent des vies…
    Quand est-ce que leur responsabilité sera enfin reconnue !?
    Je reste profondément choquée par la situation de Ghislaine, mes pensées vont régulièrement vers elle depuis que j’ai eu connaissance de ce qui l’a atteinte dans sa vie professionnelle et que j’ai eu la chance de la rencontrer…
    Je lui assure tout mon soutien dans cette terrible épreuve qu’elle traverse depuis trop longtemps et souhaite très sincèrement une issue positive à cette situation douloureuse.
    « Les élus à votre écoute » (site de la CAC)
    N’attendez pas qu’il soit trop tard !!!

  50. Tout cela est terrifiant. Des élus avec leurs courtisans qui abusent de leur pouvoir pour placer leurs proches à des postes publics. Une directrice révoquée pour des raisons obscures après plusieurs dizaines d’années de service et avoir dénoncé ces procédés iniques.
    Pourquoi la « justice » cautionne ce délire ? Serait elle infecté par ce système ?
    A lire ce récit, qui au vu de ma propre expérience, me paraît tout à fait crédible, je soutient sans réserve Mme Duret pour son courage.

  51. Madame Duret a toujours été une très bonne directrice proche des familles; ma mère est restée 10 ans et Madame Duret est venue la voir chaque semaine pour discuter avec elle, lui amener son journal et prendre de ses nouvelles.
    L’attitude de Monsieur Bourdouleix est inadmissible et je donne mon soutien à une femme formidable qui n’a pas méritée cette éprouvante sanction et injustice.

  52. Bonjour M DURET
    Je suis toujours scandalisée par cet acharnement !!!!!!
    droit de réserve !! droit de réserve !!! donc maintenant il faut que l’on soit un gentil mouton !!! c’est scandaleux!
    Quand je pense à toute la dynamique que vous avez su insuffler !!! croyez à mon soutien
    et courage

  53. Il est difficile de se positionner sur ce type de dossier car par expérience tout n’est jamais blanc d’un côté, ni noir de l’autre.
    Mais il y a un constat qui s’impose malheureusement dans ce fameux pays, la fonction publique qui se croit souvent vertueuse, a des pratiques ancestrales que je n’ai strictement jamais rencontré dans le privé.
    Si tout ce qui est écrit est vrai, c’est strictement lamentable d’en arriver à cette situation sans qu’aucune solution intelligente pour les 2 parties n’ait été négociée bien en amont.
    Chacun a droit à sa dignité même dans les plus profonds désaccords!
    La gestion des services de santé avec l’implication plus ou moins claire des élus ne devrait plus exister. Laissons aux spécialistes de la fonction publique et du secteur privé faire leur métier sans aucune influence politique. L’usager mérite beaucoup mieux.
    Merci de m’avoir lu
    Un directeur d’EHPAD

  54. Ghislaine,
    pour rester debout, c’est bien d’avoir le soutien des proches, des amis, du collectif .. c’est dynamisant, déterminant…
    bon courage ainsi qu’à tous ceux qui t’entourent et qui agissent ..
    pensées positives pour demain
    c’était un petit coucou normand
    amitiés
    Claudine

  55. Mais dans quelle société, sommes nous?
    Quelle injustice !
    Nous te souhaitons bon courage, dans cette épreuve très difficile, et sache bien que nous sommes de tout coeur avec toi.
    Courage, courage….

  56. La justice n’est -elle qu’un vain mot ?
    Ne peut-on sortir de cet enchainement absurde en allant devant d’autres juridictions, moins locales, moins soumises au potentat local?
    Le déni de justice de l’administration ne peut-il être reconsidéré par une juridiction différente? Peut-être même la Cour Européenne? Il ne faut pas les laisser gagner.
    Courage et détermination, encore et toujours…

  57. Bonjour, Bonsoir Ghislaine Duret.
    Nous vous encourageons vivement à vous battre contre toutes ces manipulations pourries d’un système encore plus pourri contre des gens très « pro » dont vous faites partie,
    bravo pour votre courage face au monstre qui vous fait face.
    Anéta et Jean-Marc.

  58. Ghislaine,
    J’ose croire, et je suis même sûr, que l’énorme injustice que tu subis depuis longtemps va éclater, et renvoyer à leur plate réalité les baudruches qui font mine de nous administrer. C’est là-dessus qu’il faut miser ton énergie, maintenant que tu peux exposer ton cas au delà du cercle corrompu de la CAC.
    Pas besoin de gonfler d’inepties des dossiers de 300 pages pour impressionner un jury réellement indépendant, et montrer où se situe le vrai fond de l’histoire. Le népotisme, les erreurs managériales, l’incompétence d’une clique bizarrement organisée,la féodalité de cette cour, leur acharnement ridicule contre ceux qui comme toi voient plus loin, nous sautent déjà aux yeux.
    Courage
    Tous avec toi, pour toi et pour ceux qui se taisent.
    JP

  59. Courage !!
    Malheureusement beaucoup de situations presque similaires dans la fonction publique.. Mon épouse vit un cauchemar similaire .
    Bon courage.

  60. Bonjour.
    Connaissant très bien le milieu « EHPAD » IDE, nous ne pouvons que vous soutenir fermement, car la plupart de hommes et femmes politique ne pensent qu’à leurs mandats cumulés et souvent sans présences sur leurs sièges, juste l’argent rien d’autre.
    Par contre Colette Langlade est une femme « vraie » et proche des citoyens. Les 2 femmes collègues de vos Présidentes ou Présidente adjointe de conseils généraux voisins sont aussi de confiance.
    Beaucoup de courage et soyez forte.
    Bien cordialement,
    Anéta & Jean-Marc

  61. j ai un dossier similaire à la poste! 34 années de service un vieux maire me poursuit depuis 40 ans. Toutes défense neutralisée, 10 dépôts de plainte mais refusés ! la gendarmerie fait barrage auprès du parquet de Blois et Orléans. Parti a 52 ans de la poste en 2002 en maladie, j’ai 65 ans, à la retraite mais je me défendrais toujours !

  62. Je tiens de nouveau à apporter mon soutien face à ces nouvelles épreuves , « le rouleau compresseur » s’arrêtera un jour , mais il faut rester debout pour continuer à faire face !

    Bon courage. Amicalement . Elisabeth

  63. Un soutien bien fort de ma part pour toi qui traverse une épreuve si difficile.
    Je garde en mémoire nos deux années passées dans la même classe au lycée des bourdonnières, le souvenir d’ une GHISLAINE attachante, souriante et d’ une grande énergie .
    Courage ! Bien amicalement…
    Philippe

  64. Bonjour Ghyslaine,
    De l’étranger je découvre par hasard cette histoire incroyable mais pas étonnante connaissant le personnage controversé, sulfureux. Tu te souviens comment il a fait éclater notre association ?
    Je connais ton courage et ta détermination, tu vas surmonter cette épreuve ! je vois que tu es bien entourée
    Fait confiance à la justice
    Un seul mot : RESISTE !!
    Amicalement
    Bernard

  65. Je me souviens d’un discours de Sarkozy qui disait « Personne n’est au-dessus des lois. »
    Je me permets souvent de douter car de nombreux évènements montrent qu’il y a deux poids deux mesures en fonction de votre place dans la société.
    Cependant la vérité et la sincérité sont toujours récompensées d’une façon ou d’une autre.
    Alors ayez confiance beaucoup de personnes sont à vos cotés.
    Cordialement Marie Claude ANTIER

  66. Depuis cette magnifique rencontre avec Ghislaine et ce collectif, dont les idées et les valeurs sont pertinentes, respect de l’intérêt général, de l’éthique, d’autrui, je suis profondément choquée et consternée par cet acharnement…
    N’y a t-il plus de valeurs humaines, les élus n’ont-ils aucune empathie !?
    Ont-ils conscience que cela mène à des situations irrémédiables, dramatiques !?
    Attention : « NON ASSISTANCE A PERSONNE EN DANGER… »
    Je ne cesse de m’interroger sur ce qui pousse à tant d’obstination…
    Ceci peut être une explication : HARCELEMENT MORAL c’est le mot de la langue courante pour exprimer le mot savant de LA PERVERSION NARCISSIQUE
    alain.collery.pagesperso-orange.fr/101perversionnarcissique.htm
    Dans cet article, ces agissements et comportements sont très bien définis…
    Je continue à soutenir Ghislaine et parallèlement les autres victimes de ces modes de fonctionnement inacceptable et condamnable.

  67. Courage Ghislaine,
    L’arrêté du Maire est truffé de contre vérité. Nous allons le démolir point par point.
    J’aimerais que le Président de la C.A.C. et ses sbires méditent sur cette déclaration de Robert Badinter, parue il y a quelques dans le Monde: « La République est une, indivisible et laïque. Elle est composée de tous les citoyens français, égaux en droits et en devoirs, quels que soit leur sexe, leur origine, leurs convictions religieuses, philosophiques, politiques. Sur ces quatre piliers, liberté, égalité, fraternité, laïcité, repose la République française. Il suffit qu’un des piliers cède pour que l’édifice entier puisse s’écrouler ».
    Je t’embrasse très fort.
    Gérard

  68. Je viens de lire l’article du Ouest-France concernant la révocation de Ghislaine Duret…qui la laisse sur la paille et qui me laisse sans voix ! J’espère que, dans ce pays, on peut croire qu’il y a une justice juste pour rétablir la vérité et défendre les gens honnêtes !? Sinon…
    Je te souhaite bon courage Ghislaine, à toi et à tous ceux qui te soutiennent, pour la suite de ton combat.

  69. Je vois que l’escalade n’en finit plus et que M. Bourdouleix veut absolument la tête de cette femme sur un plateau !
    C’est une injustice flagrante et je soutiens à 100 % Ghislaine Duret…
    Si ce n’est pas déjà fait, le collectif peut lancer une pétition sur change.org ou équivalent car j’ai l’impression que ça peut faire bouger les choses.

    Bon courage !

  70. Quel acharnement !
    Si tu n’en étais pas la victime, nous pourrions nous moquer de ces petits seigneurs de bourgade… Ton combat est aussi le nôtre, nous avons honte de vivre dans une ville où les humains et les lois sont méprisés et bafoués par des individus censés représenter les habitants.
    Nous te soutenons dans cette nouvelle épreuve, parce que nous voulons croire que ce pouvoir malfaisant tombera bientôt.
    Courage.
    Nous t’embrassons
    Sylvie et Michel

  71. Bonjour à tous et à toutes,
    Comme beaucoup de personnes soutenant Mme Duret, moi je viens par ce présent soutien lui confirmer ce que nous lui avons dit, ma famille et moi même le jour de la perte d’un être cher.
    Cette personne d’une grande gentillesse, d’un dévouement sans barrières professionnelles dans son emploi, à l’écoute de ses patients, présente le jour du décès auprès d’une famille effondrée de douleur. Le personnel géré par cette personne, étant des plus compétents n’a que le mérite d’être salué bien bas. Je sais par expérience que ce n’est pas toujours un métier facile.
    Maintenant pourquoi faire de cette affaire une affaire d’état déclenchée par une bande organisée que je compare à un cercle de petits mafieux?
    Peut-être que les termes employés vont peut-être en blesser certains, et là en est le but. Monsieur le responsable de la CAC, ne vous assimilez pas à un All Caponne, vous n’auriez même pas été sous lieutenant à cette époque. Surtout ne vous prenez pas pour Dieu le père, vous n’êtes que de passage. Quand vous serez passé, l’on vous oubliera aussi vite que votre incompétence, et ceci s’applique aussi à vos complices.
    Sur ce, il vous faudra assumer la colère que vous avez déclenchée à cause de votre orgueil très mal placé….

  72. Scandaleux pour cette femme merveilleuse qui connaît très bien son métier, très proche des personnes âgées et de la famille concernée. Rien à redire.
    Elle s’ implique à fond dans son travail et quand ma maman est décédée, c était un soutien total du personnel et de la directrice, une grande famille.
    Alors, Mr le maire de Cholet, laissez faire le travail de cette merveilleuse femme dont vous n’arrivez pas à la cheville. Etre maire ne vous donne pas tous les droits.
    Sachez Madame Duret, qu’en mémoire de ma maman, je vous soutiens.

  73. Bonsoir,

    Ce soir, je découvre votre histoire et je suis choquée, consternée mais pas surprise. Dans certains milieux politiques, tout peut se passer… C’est le pouvoir qui compte et rien d’autre!! Dans la Fonction Publique, quelle qu’elle soit (territoriale ou hospitalière) également… A travers votre histoire, c’est aussi de nombreux fonctionnaires qui se reconnaissent et qui espèrent!

    Alors BATTEZ-VOUS jusqu’au bout. Nous sommes derrière vous. Ne les laissez pas vous détruire ; c’est ce qu’ils souhaitent. Ne pliez pas ; c’est ce qu’ils espèrent.

    Bien cordialement.

    Anne.

  74. Courage Ghislaine,

    Tu as fait tes preuves dans ton métier et humainement tu es une personne de grande valeur. Pour t’avoir côtoyée durant de longs mois l’hiver dernier, j’ai pu apprécier ta capacité à travailler en équipe, ton sens du partage et ton expérience précieuse.
    Tu ne dois pas baisser les bras, même si c’est difficile, ton honnêteté triomphera.
    Je t’embrasse ainsi que Frédéric.
    Sylvie

  75. Lorsque l’on donne des droits quasi absolus à des personnes manquant de discernement, on arrive à des situations d’abus de pouvoir, des situations extrêmes…
    N’oublions pas l’adage « Le pouvoir corrompt. Le pouvoir absolu corrompt absolument » 
    A la base il y a vice. On abuse du pouvoir lorsque l’on détache les moyens de leur destination initiale pour les considérer comme une pure puissance mise à disposition de notre arbitraire…
    L’idéal serait de confier le pouvoir à des personnes saines, qui présenteraient une certaine rigidité, mais n’est ce pas le prix à payer pour une gestion honnête !?
    Le professionnalisme, la droiture, la bienveillance, la bonne foi de Ghislaine, aboutiront par une reconnaissance des instances de recours, comment valider une révocation dans ces conditions !?

  76. Indignée par ce harcèlement. Qui devrait-on révoquer ? il est inadmissible qu’un député maire s’acharne volontairement sur vous pour des raisons personnelles. Moi qui vous connais depuis 11 ans je sais que vous donniez tout pour le bien être des résidents, la meilleure gestion possible malgré les batons dans les roues qu’on vous mettait. Tenez bon, il y a encore l’espoir que le prochain conseil de discipline soit réaliste et ne se laisse pas influencer.
    Courage.
    B.E

  77. Ghislaine, tu as perdu une bataille mais pas la guerre. Je pense beaucoup a toi depuis cette matinée de lynchage gratuit. Ces gens là n’ont certainement pas le même cœur que nous, mais le paieront un jour, c’est sûr et certain. Tu peux être fiere de ta droiture et de ton engagement professionnel toujours juste. En tout cas, moi je suis très fière de ma grande sœur. Tu es quelqu’un de bien. Tu es le grain de sable qui fera dérailler la grosse machine. Bientôt ! Nous l’espérons tous…

    Seul celui qui ne se bat pas a déjà tout perdu !!!

    Courage.

  78. Encore et encore une nouvelle épreuve.

    Ce COMBAT FEROCE, face à L’INJUSTICE te permettera à garder la TETE HAUTE.

    On a surtout rien à te reprocher; bien au contraire, que des éloges à te donner.

    ON VERRA BIEN QUI RIRA LE DERNIER….

    Je comprends ton DESSARROI, et je veux bien en prendre pour te soulager.

    COURAGE…. COURAGE….

  79. Désolée d’apprendre que, malgré toutes les démarches, tous les témoignages et tout ton engagement depuis des années auprès des résidents, la machine infernale continue d’avancer et d’écraser sur son passage. Cette machine infernale, c’est l’arbitraire .
    Qu’une instance soit composée de personnes à la fois juge et partie me semble inconcevable.
    Courage pour la prochaine étape qui, j’espère, te rendra justice.

  80. Chère Ghislaine,

    Que pouvait-on attendre d’un Conseil de discipline composé de tes supérieurs hiérarchiques ? RIEN d’autre que la révocation…….

    Tu es une princesse courageuse qui se bat avec l’épée de la droiture contre un monstre administratif qui crache des flammes de mensonges et de harcèlements… On pense très fort à toi

    Anne DENOUS

  81. Courage Ghislaine,
    Accrochez-vous, gardez la tête haute, c’est vous qui êtes digne dans ce combat ! Nous sommes plein de petites voix autour de vous pour vous porter dans cette douloureuse résistance…
    je vous embrasse , vous et votre famille
    Régine

  82. COURAGE, vous allez arriver à les vaincre….Vous êtes une grande personne et beaucoup de gens devraient prendre exemple sur votre combat pour vous, mais aussi et tellement, pour les autres.
    Vous avez toujours travaillé avec conviction et avec beaucoup de passion, et pour ça vous pouvez être fière.
    Tout mon soutien.

  83. Laissez Mme Duret travailler en paix.

    Depuis plusieurs années, Mme Duret, directrice de la maison de retraite de Trémentines, subit un véritable harcèlement au travail. Celles et ceux qui prendront le temps de consulter les différentes pièces du dossier et l’enchaînement des événements ne pourront qu’en être convaincus.

    Le professionnalisme de Mme Duret et ses compétences ne peuvent être mis en doute. Elle est pleinement engagée dans sa mission qui est l’une des plus nobles qui soit : veiller sur des personnes que l’âge a rendu fragile.

    Avoir un travail et pouvoir en vivre dignement, pouvoir l’accomplir sereinement, garder l’amour de son métier, porter un regard critique sur son propre travail mais aussi sur les missions et sur les ordres que l’on reçoit; quoi de plus normal ? C’est justement cela qui garantit la qualité de tout travail.

    Au lieu d’adopter une attitude belliqueuse contre Mme Duret, au lieu de dépenser tant de temps, d’énergie et d’argent ( le nôtre ) pour se débarrasser d’une agent qui assure un travail de grande qualité et dont la seule faute semble être de refuser la servilité aveugle qu’on veut lui imposer, la CAC ferait mieux, dans l’intérêt de tous, de faciliter sa mission.

    En relevant Mme Duret de ses fonctions, le Président de la CAC, M. Bourdouleix, prive les habitants du Choletais des compétences d’une vraie professionnelle. A mes yeux, cela constitue une faute grave, non seulement contre Mme Duret mais aussi et surtout contre les Choletais.

    Pour le bien des personnes âgées du Choletais et de leurs familles, il est temps de laisser Mme Duret travailler en paix.

    Franck LOISEAU, ancien candidat aux élections municipales de Cholet.

  84. Une 4ème belle victoire! Enfin la reconnaissance que votre action est JUSTE…Il va leur être de plus en plus difficile de maintenir leurs accusations.
    Comment peut-on reprocher à un salarié de s’exprimer sur les réseaux sociaux ou par l’intermédiaire d’un comité de soutien, alors qu’il est accusé à tort? Votre expression libre est normale et n’est que la conséquence de leurs actions injustifiées et portant atteinte à votre dignité: personne ne pourrait rester insensible à un tel acharnement, harcèlement…Vos réactions prouvent donc votre personnalité et votre volonté à combattre l’injustice. Une non-réaction aurait été la preuve de votre incompétence et significative d’une faible personnalité non-compatible avec l’exercice de votre fonction.
    Continuez à combattre ces incompétents. Je vous soutiens sans condition.
    Patrice Cochin

  85. Une fois de plus, je ne trouve pas le sommeil…
    Comme les précédentes nuits, inévitablement je ne peux m’empêcher de penser à toute cette souffrance infligée à Ghislaine, reconnue par une commission de réforme. Malgré les décisions du TA, l’avis de la commission, elle va devoir poursuivre son combat et affronter de nouveau un conseil de discipline.
    Révocation !!! Comment est-ce possible !? Cela fait peur, très peur…
    Des années de calvaire interminables face au despotisme.
    Avant qu’il ne soit trop tard, vous qui cautionnez, complices d’un système destructeur, inhumain, réagissez !!!
    Maltraitée, condamnée alors que sa seule volonté était de bien faire son travail , c’est tragique…

  86. J’avais eu écho du bien-être instauré à la maison de retraite de Trémentines par les résidents quand tu y travaillais (de la totale incompréhension également des gens qui y vivent depuis ton départ…). J’ai eu l’occasion de te rencontrer avant-hier et de discuter avec toi et avec certains de ceux qui te soutienne.
    Je suis admirative de l’énergie que tu as, de la hargne qui te fait te battre. Tu es quelqu’un de grande qualité et j’espère de tout coeur que ton combat fera fléchir et succomber, pour une fois, l’autoritarisme, le matchisme, les passe-droits et l’injustice à Cholet.

  87. « Chaque fois qu’un homme défend un idéal, ou une action pour améliorer le sort des autres ou s’élever contre une injustice, il envoie dès lors une petite vague d’espoir. »

    c’est bien une vague d’espoir que Ghislaine et le collectif nous envoie.
    l’espoir que la justice peut triompher.
    merci pour votre combat
    courage à vous

    lydie

  88. L’injustice finit obligatoirement par se retourner contre ceux qui la pratique. C’est vrai que dans ton cas au moins la chose prend bien son temps pour se rétablir, la justice ne peut pas donner raison à cette bande de mafieux notoires, sinon je ne pourrai plus appeler cette institution par ce nom.
    Tu as tout mon soutien, j’imagine ton désarrois, je veux bien en prendre un peu pour te soulager.
    bisous
    Emmanuel

  89. Le maire de Cholet demande la révocation de Ghislaine Duret ?
    C’est tout simplement révoltant et inadmissible.
    Merci à mes contacts qui m’ont permis de découvrir ce collectif de soutien, il faut le diffuser le plus largement possible afin que cet acharnement injustifié ne reste pas dans l’ombre.
    En lisant les différents éléments du dossier on croit rêver par tant d’intimidations et d’accusations qui reposent sur du vent… cela doit être difficilement supportable pour Ghislaine.
    Il faut donc vous dire Bravo pour ce que vous avez enduré jusqu’à aujourd’hui, et vous souhaiter surtout beaucoup de courage surtout pour la suite.

  90. Courage Ghislaine ,
    Ton combat exemplaire contre le pouvoir malsain finira bien par porter ses fruits .Dans ton malheur indescriptible, il y a tout de même plusieurs choses que Bourdouleix ne pourra pas te voler, c’est l’amitié sincère que te porte tout ton entourage et ton honneur qui restera intact comme ta ligne de conduite.

  91. Ghislaine,

    Je viens de prendre connaissance des dernières informations .
    Je tiens à te redire mon soutien total dans le combat que tu mènes depuis des mois maintenant .
    Bravo pour ton courage et ta détermination .
    En apprenant cette demande de révocation , je me remémorais notre première rencontre au début de l’année 1989 .
    Tu venais d’arriver à la maison de retraite de Trémentines . J’étais alors candidat aux prochaines élections municipales et accompagné de Jean-Marie , nous avions souhaité te rencontrer .
    A la sortie de cette entrevue nous étions convaincus que tu réaliserais un excellent travail , ta détermination , ton soucis de justice , l’importance que tu attachais à la formation professionnelle , ton ambition pour faire évoluer cet établissement , le tout au service des personnes accueillies , nous avaient enthousiasmés .
    Faut-il rappeler qu’à l’époque tu avais tout juste 30 ans .
    Nous avons pu mesurer au fil des ans , que la plupart de tes projets se sont réalisés que ce travail fut reconnu par tous , y compris par tes adversaires d’aujourd’hui .
    Ton énergie et tes ambitions restent intactes .
    On te fait payer très cher la conception rigoureuse que tu as de l’exercice de ta fonction . Quel gâchis !!!
    Ghislaine , sache que tu n’es pas seule dans ce combat , nous restons nombreux à nous mobiliser avec toi .

    Jean-Michel

  92. Diffamation, intimidation, suspension, révocation = harcèlement
    Qui peut cautionner de tels agissements autant de férocité !?
    C’est effroyable !!!!
    Il est important de soutenir Ghislaine DURET pour qu’elle puisse retrouver très vite une vie calme et sereine auprès des siens qui inévitablement souffrent.
    Je lui témoigne toute mon affection et aussi mon admiration…

  93. Il ne faut pas que la dictature l’emporte ! c’est scandaleux!
    Etant trop loin pour être physiquement aux côté du comité de soutien et de vous Madame Duret, je vous soutiens de tout mon coeur moralement, et espère ardemment que ce combat de justice l’emporte.
    Bon courage à vous Madame Duret ainsi qu’au comité de Trémentines.
    marie thé.

  94. Ce qui t’arrive est terrible pour toi et préoccupant pour nous tous.

    Les comportements qui réduisent la parole à une seule voix, sans contradiction, stérilisent toute créativité et minent la vitalité de ce qui est déjà.
    Quand le mouvement est pointé comme un danger, quand la diversité est minée à sa source, la vie finit par se tarir et tout un territoire peut se dessécher peu à peu, à coup de certitudes imposées par la force et entretenues par le silence.

    La réaction de ce collectif, la possibilité de dire non quand on croit que c’est juste de le faire, le refus du silence et le choix de ne pas être une victime, tout cela me paraît relever simplement du « vivant » .

    Alors bravo pour cette part de vie que ta résistance nous amène à interroger et à convoquer en nous, et courage pour cette nouvelle étape où tu es loin d’être seule.

  95. Consternée par l’ampleur d’un tel acharnement… je vous renouvelle tout mon soutien.
    TENEZ BON Mme DURET ! Finalement ils se discréditent en inventant tantôt une faute tantôt une autre.
    N’en doutez pas, votre combat est juste !

  96. De tout coeur avec vous pour vivre cette nouvelle épreuve. L’incompréhension est totale face a tant d’acharnements.
    Bien amicalement.
    Colette

  97. Encore une démonstration de pouvoir des personnes qui ne connaissent pas le terrain et la valeur des personnes qui y travaillent et qui se consacrent totalement et avec passion à leur métier.
    A quand le pouvoir des gens honnêtes et intègres?
    Bon courage Ghislaine.

  98. Garde courage dans tes démarches. Nous sommes nombreux à te soutenir et t’accompagner dans cette aventure misérable. Garde la force qui se nourrit de ton entourage face à ces machines abrutis par le pouvoir. A croire que leur réunion se résume à : « alors, qui a la plus grosse ****? »
    Saluons au passage le courage de ces harceleurs qui ont l’incroyable capacité de se regarder dans le miroir sans scrupules ni remords de détruire progressivement la vie de ses victimes. Il faut avouer que cela relève d’une certaine performance de n’avoir rien à faire de mieux que de passer son temps à pourrir la vie d’autrui, c’est remarquablement affligeant. Paradoxalement, ces personnes m’attristent plus que la victime elle-même, quel malheur d’être aussi mauvais…
    Courage. La route est longue.

  99. bon courage Ghislaine !!
    De Normandie, nous envoyons plein de pensées positives,
    il faut tenir le coup … facile à dire mais j’y crois surtout quand on n’a rien à se reprocher !!
    amitiés

  100. Madame Duret,
    vous êtes une grande professionnelle qui défend les valeurs humaines…vous êtes digne; gardez la tête haute car vous pouvez être fière du travail que vous avez accomplit…
    Je suis très fière d’avoir travailler à vos côtés en tant qu’infirmière et d’avoir fait la rencontre d’une Femme passionnée …

  101. Je m’associe totalement à tous ces messages
    Recevez mon soutien
    L’indignation est à son comble
    On ne peut que gagner face à un tel comportement
    Courage

  102. Bonjour Madame Duret,

    Je vous souhaite bien du courage dans cette nouvelle épreuve !

    Votre Maire tente de vous écarter de ses effectifs de la façon la plus scandaleuse qu’il soit : la révocation. Heureusement, vous aviez déposé plainte pour harcèlement moral, ce qui devrait logiquement influencer les membres du conseil de discipline qui devront temporiser leur avis, la révocation étant l’ultime solution pour faute grave et caractérisée….
    Si vous avez un avocat (je l’espère), faites-vous assister par lui à l’audience, faites remettre un dossier complet aux membres de la commission le jour de l’audience, par votre avocat, et demandez lui de plaider en votre faveur.
    Votre Maire, logiquement présent perdra peut-être ses moyens (comme ce fut le cas pour moi dans une affaire similaire), car le naturel revient au galop, et non seulement l’individu harceleur ne peut s’empêcher de réagir lorsqu’il se sent accusé, mais en plus, il fait souvent preuve d’actes irréfléchis…

    Il s’agit d’un moyen de pression important que vous devez vivre mais dites-vous que l’essentiel est ailleurs : votre vie ne dépend pas ce personnage malveillant, prenez du recul, et dites-vous que vous avez la chance d’être aussi bien entourée (ce qui ne fut pas mon cas par ailleurs…).

    Faites bien comprendre à la commission que la demande du Maire est une suite logique et implacable de son harcèlement.

    Les représentants élus de la commission ne pourront restés insensibles et devenir ainsi complices à vos arguments. Le mieux qu’ils pourront faire sera de surseoir à toute décision…. Le magistrat qui préside la commission devra sentir le « coup » venir et s’orienter vers votre défense, quitte à rappeler à l’ordre votre Maire ! (ce fut le cas pour moi). Lors de l’audience, adressez-vous uniquement au magistrat, et suivez les conseils de votre avocat.

    Aujourd’hui, vous devez vous concentrer sur cette étape, en cas de victoire, elle ne pourra que vous servir dans votre combat quotidien, car cela correspondra à un désaveu formel de votre Maire !

    Bonne chance à vous.

  103. Ghislaine,
    depuis quelques temps absorbé par de gros projets, je n’ai pas pris le temps de te manifester mon soutien.
    Mais à la lecture du dernier message du Copil, je ne peux rester sans régir à cet acharnement.
    Ghislaine, tu as tenu jusqu’ici, ce n’est plus le moment de lâcher, tu dois vaincre pour que les sans voix/voie qui te regarde de loin ait encore une lueur d’espoir.
    Gros bisous à toute la bande et à bientôt
    Pascal

  104. Quelle horreur, Cholet n’est plus régie par les lois de la République, mais par la dictature du mépris. Comment un tel climat de peur et d’ abus d’autorité peut-il être cautionné par les Choletais? Les citoyens peuvent stopper cette dérive; aujourd’hui Ghislaine Duret et demain qui?
    Groupons nous pour combattre l’arbitraire.
    Courage Ghislaine, tu n’as rien à te reprocher, je connais ta valeur humaine.

    Sylvie

  105. Courage Ghislaine ! Innommable ce courrier !! Impossible pour moi d’imaginer une seule seconde que la révocation va être effective ! Connaissant parfaitement toute ton histoire, il est urgent que le collectif se mobilise encore plus et dénonce sans aucune retenue avec tous les outils de communication existants, la perversité mise en oeuvre par Gilles Bourdouleix pour que Ghislaine baisse l’échine et craque !
    Reçois toute ma sympathie Ghislaine et surtout conserve l’espoir… Nous sommes de plus en plus nombreux derrière toi…
    A demain au tribunal administratif….

  106. Que faire devant une telle envie de détruire, les personnes compétentes et aimant leur métier ne sont pas si faciles à trouver, pourquoi les décourager ?
    Je souhaite beaucoup de courage à Mme Duret pour supporter cette mauvaise foi.

  107. Comment est ce possible ? de tels abus de pouvoir, un tel harcèlement ? il faut continuer et nous sommes avec toi Ghislaine, bon courage !!!!!!!

  108. Avec tout mon soutien.
    Très sensible à tout ce qu il t’arrive, je pense beaucoup à toi , mais ne t inquiète pas, la fin approche et il y a toujours de l espoir , il faut encore y croire. Courage, courage. … et tiens bon

  109. Encore une nouvelle épreuve !
    Cet acharnement me laisse sans voix ! Pourquoi tant de haine ?
    Courage Ghislaine, il faut garder la tête haute, ne pas courber le dos.
    Nous sommes de tout coeur avec vous.

  110. Ghislaine,
    je te transmets mon soutien et du courage par la voie du net. Ton combat est individuel mais la lutte est collective, contre tous les harcèlements au travail qui persistent et contre les systèmes d’organisation qui y mènent.

  111. Ghislaine, ne te laisse pas abattre…..ça ne marchera pas! On ne révoque pas un agent comme ça!!!!
    Je ne veux pas y croire….et il faut que ça s’arrête!

    Moi, je me sens impuissante mais je t’envoie plein de pensées positives….
    Je t’entoure de mes bras et t’embrasse très très fort.

  112. Bonsoir Ghislaine,
    La première idée qui m’est venue en lisant le terme « révocation » , a été « Arrêtons ce dangereux individu, empêchons-le de nuire « . Il semble jouir d’une certaine impunité comme certains petits chefaillons mais cela n’est qu’apparence.
    Il faut certainement passer à la vitesse supérieure dans toutes les actions à mener, tout en gardant son sang froid : pétition nationale par le canal Avaaz, Change etc…Saisir…j’allais dire le député, saisir les politiques, les syndicats (même ceux du privé), les organisations professionnelles et également Le Président de la République, les ministres et surtout le 1er…le Médiateur de la République,… en les menaçant de rendre public leur inertie,…prendre RV avec avec tous les gens importants du coin…rendre le dossier lisible sur les radios et télés locales mais aussi nationales (elles sont toutes en quête DU fait divers…), je pense en particulier à Bourdin sur RMC…Faire encore plus de bruit. Il faudra sans doute des sous : lançons une souscription. Réveillons les Choletais: certains ont voté pour lui? sans doute par ignorance…(j’ose l’espérer, ça me rassurerait!).
    Ghislaine! Je comprends que vous soyez désespérée mais il ne faut pas l’être, c’est ce qu’il veut, cet « être » primaire voire primitif.
    Battons-nous! Pas une seule seconde, depuis le début de votre affaire, je n’ai douté du succès. Tenez-bien, nous sommes avec vous. Dites-moi si je peux vous servir.

  113. Tout mon soutien ,
    Pour contrecarrer la puissance d’en face , seul le recours juridique , me semble prévaloir ,
    donc un encouragement pour utiliser toutes les procédures et ne pas baisser les bras , même si le combat est inégal !
    Bon courage .

  114. Nouveau coup de poignard, dans le dos bien sûr, c’est plus facile que de regarder en face la personne à qui l’on a à faire. Quand on lit avec attention les réquisitions du Maire dans cette nouvelle escalade, l’on se rend compte que ses accusations sont bâties sur sa volonté d’écraser toute personne qui pourrait lui faire de l’ombre, par une analyse différente de la sienne.
    Hélas! pour lui, la Déclaration Universelle des droits de l’Homme et du Citoyen sont applicables partout en France, y compris à Cholet ! De plus, les statuts des fonctionnaires sont aussi très clairs sur le sujet.
    Quant à l’obligation de réserve avancée, il est tout de même utile de préciser que cela ne figure pas dans le statut des fonctionnaires. Pour la petite histoire, lors de la réforme des statuts en 1982, les députés de droite ont essayé de la faire entrer dans le statut. Leur amendement a été rejeté par l’Assemblée Nationale. Toutefois elle figure dans des règlements intérieurs ou codes de déontologie, mais pour pouvoir la mettre en avant devant un juge, il faudra trouver d’autres éléments que ceux avancés dans le document du Maire.
    Gérard Gatineau
    Responsable S.O.S. Fonctionnaire Victime Bretagne

  115. Absente depuis mardi, je prends connaissance des infos et……………. je suis dépitée !!!!!!!!!
    Il faut encore ATTENDRE LE 25 JUIN PROCHAIN !!!!!!!!!!!!
    HALLUCINANT !!!!!
    Un film dont le scénario va être facile à mettre en place doit être envisagé dans un avenir proche…… Courage Ghislaine…… La vérité va enfin éclater ……

  116. Tout mon soutien,
    Le harcèlement n’est pas quelque chose d’inconnu, j’ai eu l’occasion de soutenir le collectif de Bessenay, Rhône (EHPAD) fermé mi septembre 2013. Public ou privé, le harcèlement moral est présent et doit être combattu et quel que soit le niveau du salarié.

  117. Ces méthodes de management se multiplient depuis que le chômage de masse se développe. Le patronat se sent tout puissant et se permet n’importe quoi. Tous les maires aussi se sentent tout puissant hors période électorale.
    Toutes les institutions suivent, le Conseil de l’Ordre des médecins en tête, qui sacrifient l’intérêt des patients à celui des patrons.
    C’est pour cela que je suis poursuivi par lui pour avoir fait le lien entre la pathologie d’une de mes patientes et ses conditions de travail. Lien nécessaire à la reconnaissance en accident de travail et donc à la prise en charge par des cotisations patronales et non par les caisses maladies.
    Le Conseil de l’Ordre défenseur des caisses patronales !

    Pour plus d’infos : csdr84.net

  118. Une nouvelle fois, c’est la démocratie qui est foulée aux pieds par ceux là même qui sont chargés de la faire respecter, mais aussi de l’appliquer pour eux-même et de montrer l’exemple. En suspendant le jour de sa reprise Ghislaine Duret « pour faute grave », sans le moindre détail, le Maire de Cholet, se croit au-dessus des lois, oubliant que notre pays est une démocratie où la loi du talion n’a pas cours. Les tribunaux saisis ne manqueront pas de rendre justice à Ghislaine. Il faudra bien que le Maire se rende à l’évidence que les caprices et les rancoeurs de quelques-uns ne font pas force de loi à Cholet comme ailleurs en France.
    Je sais pour l’avoir vécu pendant 28 ans, que certains hiérarques, très politisés, n’acceptent pas la contradiction et n’ont qu’une idée en tête, jeter aux gémonies par tous le moyens, légaux ou non, celles et ceux qui ont une approche différente de la leur.
    La seule réponse à leur apporter est de ne rien lâcher, rester fidèle à ses convictions, répondre à toutes les provocations et à la moindre occasion leur mettre le nez dans leur caca.
    Ghislaine, tu peux compter sur moi, comme tous les membres du collectif peuvent aussi compter sur moi, pour faire partager mon combat de 28 ans face à l’administration policière et cela malgré les 4 mois de prison avec sursis que j’ai pris.

  119. De tout coeur avec toi Ghislaine, ne lâche rien, des petites chandelles se multiplient autour de toi contre cette obscurité honteuse, inqualifiable et disqualifiée !
    « Si une goutte n’est rien, plusieurs font une averse ! »_Daniel Viglietti, poète-chanteur uruguayen_

  120. courage Ghislaine,
    j’ai découvert avec stupeur ce nouveau rebondissement qui creuse encore plus le fossé vers la reprise du travail.
    Boosté par les urnes pour t’empêcher de reprendre, il ne reste plus que la justice pour faire reconnaître tous ces abus de pouvoir et la manipulation.
    Même à distance , sache qu’on pense bien à toi et que nous te soutenons.
    Tiens bon
    Anthony.B.

  121. C’est aussi maintenant, qu’il faut te soutenir. Certains baisseront les yeux, courberont le dos; mais d’autres savent que nous ne sommes pas dans un pays de non-droit Y COMPRIS à Cholet. Et Mr Bourdouleix n’est pas un seigneur.

    Kalon vat ! bon courage (en breton Kalon, c’est le coeur… et le courage).

    1. Exact Fanch, nous ne désarmons pas. Nous sommes juste en veille pour la reprise de travail de Ghislaine que nous espérons dans les meilleurs conditions possibles. Nous l’aiderons aussi dans ses nouvelles missions au service de tous les autres fonctionnaires malmenés dans les Pays de Loire.
      Merci à toi de la soutenir de Bretagne,

  122. Bon !… Les Choletais n’ont pas bien compris que ton histoire. Ghislaine est la partie émergée d’un iceberg qui fait froid dans le dos. Est-il si difficile de prendre une décision, même à bulletin secret ? La majorité est inerte, se contente de l’existant, refusant le changement. A moins que tout-à-coup un courant porteur n’apparaisse, suffisamment large pour que, cachées dans la multitude, les consciences un peu plus faibles daignent s’exprimer. Pour ce qui est de la voix, c’est trop tard… 40% d’abstention !
    Ce sont des gens comme toi qui font les courants. Ici, on se fiche de la politique, on veut juste rétablir un fonctionnement normal, respectueux du principe démocratique et des citoyens. On veut faire tomber les masques, et travailler au bien de tous. Alors on continue à soutenir ceux qui, comme toi, ont du mal à nager contre le mauvais courant. Nous porterons au regard des Choletais toutes les absurdités qu’ils ont encore une fois laissé s’installer. J’espère que tu reprendras ton poste prochainement dans les meilleures conditions.
    Nous continuerons à te suivre.

  123. Bonsoir Madame Duret
    L’espoir fait vivre dit le dicton, mais après cette élection scandaleuse, il faut continuer à mener ce combat contre les injustices !!! j’admire votre courage et votre ténacité !!!
    Osez dire et dénoncez sont votre combat et votre force. Je suis de tout coeur avec vous
    Hélas une anonyme et quelle frustration !!!

  124. Bonsoir,
    J’aimerais faire partie du comité de soutien en tant qu’anonyme, je vais toute les semaines sur le site et je suis avec intérêt la BD qui est géniale et qui n’est que la vérité.

  125. Ce soir, je suis écoeuré : il a été réélu… (lui et ses « bénis oui oui ») , cela signifie-t-il qu’il va pouvoir continuer à agir tel un monarque, au gré de ses caprices ?…
    Comment des histoires comme celle de Mme DURET, de C.MAZELLE, d’A.KATZ, de C.BROUSSEAU, de G.DALAINE…n’ont elles pas pu atteindre les électeurs…
    J’avais l’espoir…. celui de voir le travail et les compétences reconnus, le respect de l’autre et l’équité réhabilités… au sein de l’agglo. Au lieu de cela c’est tout un système de manipulation, favoritisme et de copinage qui est soutenu !
    Maintenant il faut attendre, attendre, attendre… que la justice fasse son travail, en espérant…, car il doit bien y avoir une justice !
    Il faut donc tenir !!!
    Mme DURET, gardez la tête droite ! Vous avez fait du bon travail pendant toutes ces années !
    Dans l’ombre je reste de votre côté !

  126. Je souhaite rester anonyme. Merci d’avance.

    Je souhaite à nouveau assurer mon soutien à Mme DURET. Il devient urgent qu’elle puisse revenir à son poste dans la dignité, comme il devient urgent de reconnaitre que son travail était axé sur le bienêtre des résidants et des salariés. Quoiqu’on en disent aujourd’hui, ni l’un ni l’autre n’est préservé…
    Pourtant la CAC aurait pu être une machine aidante … car il y a quelques temps certains responsables louaient les compétences de Mme DURET et puis… et puis quoi ? Finalement on ne sait toujours pas ce qui a motivé un tel acharnement et cette « mise à mort ». On sait juste qu’il faut rentrer dans un moule et devenir un automate servile, peu importe le manque de réactivité, peu importe la médiocrité… Il ne faut surtout pas réfléchir… On sait aussi qu’il fallait laisser la place (pour…)
    Mme DURET a le courage de tenir tête à tout un système, j’admire cela, comme je déplore l’injustice dont elle a été et est encore la victime.
    Aujourd’hui, certains d’entre nous se sentent muselés et frustrés, tiraillés entre nos convictions et notre travail et craignent de possibles représailles…
    Aussi je remercie le collectif pour ses actions de mise en lumière et de défense.

  127. Bonjour Madame DURET

    Je sais ce que le harcèlement signifie

    J’ai eu à en pâtir pour mon compte

    Je vous soutiens parce que je sais que vous êtes une excellente professionnelle et que vous êtes une victime propre.

    Mon soutien ce jour vous est acquis

    Demain également

    Cordialement

    J-M D

  128. Tout mon soutien dans ce combat. Vous n’êtes pas seule, rassurez-vous, vous n’êtes pas la seule non plus dans la souffrance. Il est temps que l’omerta s’arrête pour rendre la liberté et la dignité à des gens tels que vous. Bon courage.
    Bien amicalement
    Jérôme Morin
    Ecrivain. Champion de France de la sanction administrative. Mis en examen.
    Auteur de « On ne réveille pas un fonctionnaire qui dort ».

    1. Merci M.Morin pour votre soutien à Ghislaine qui nous a parlé de votre livre. Nous savons bien que malheureusement, elle n’est pas la seule dans cette situation et c’est bien pour cela que nous voulons agir et alerter (voir vidéo sur youtube )… et cela va au-delà du cas de Ghislaine. Elle a décidé de se battre en déposant des requêtes au TA et des plaintes au pénal, mais malheureusement le temps que la justice fasse son travail, les fonctionnaires sanctionnés ont le temps de sombrer, voire de se suicider.
      Nous existons pour protéger Ghislaine mais aussi révéler les agissements dans la collectivités de Cholet ayant de lourdes conséquences sur la santé des agents, et sur les finances publiques.
      Merci à vous pour votre encouragement et soutien,
      Nous vous souhaitons aussi un bon courage dans votre défense.
      Sur le podium des sanctions, nous ne savons pas où se situe Ghislaine mais elle doit probablement être à vos côtés (en 2011 : rien que 5 – déguisées ou directes)
      Le collectif

  129. Ghislaine DURET vous remercie pour tous vos messages de soutien… elle dit être portée par le collectif qui lui donne la force de toujours avancer…
    Nous lui souhaitons aussi une réussite dans son combat pour que toute la vérité soit dite et qu’elle puisse reprendre son poste dans les meilleurs délais et dans de bonnes conditions. Quoi qu’il soit, nous restons bien présents à ses côtés !
    Le court métrage est une action forte véhiculant un message fort sur la souffrance au travail pouvant entraîner des suicides… il s’agit bien d’un acte de prévention pour une prise de conscience des dégâts humains d’un mauvais management, et ainsi éviter le pire… Continuons d’agir pour que cela cesse !
    Le collectif de soutien,

  130. Bonjour Madame Duret,
    J’ai moi-même été confrontée à la souffrance au travail de 2003 à 2009. J’ai été en arrêt maladie pendant 8 mois et demi et j’ai mis 18 mois pour consolider mon estime de moi.
    Je tiens à vous remercier de vos recommandations au cours de l’échange que nous avons eu ensemble en Avril 2010, je cherchais un emploi dans un autre établissement pour me reconstruire et retrouver ma dignité , affectée par mon supérieur hiérarchique.
    Je vous souhaite beaucoup de courage et j’espère que vous en ressortirez plus forte.

  131. Nous sommes de tout coeur avec toi et reçois notre soutien ! Nous espérons et le souhaitons fortement que cette action se termine par ta réussite comme tu le mérites – et que la justice triomphera ! Nous te soutenons totalement ;

  132. Bonjour et bravo pour votre initiative de communication originale!

    Les combats contre ce type d’attitude sont nombreux mais grâce à internet, ils arrivent à se rejoindre peu à peu. Ils finiront donc par être récupérés par des responsables qui y verront un moyen de renverser les pouvoirs en place, en faisant place nette, et en espérant que ce ne soit pas pire qu’avant… Pour l’instant, il n’y personne qui se bouscule derrière ces problèmes car ils sont soit directement concernés aussi, ou complices d’une certaine façon par leur désintérêt.

    Pas étonnant que vous ayez des problèmes relationnels avec ce personnage politique, il suffit de visiter Wikipédia pour se rendre compte à qui on à faire !

    Malheureusement, il n’est pas le seul, loin de là ! En sa qualité de membre de la commission et fervent défenseur de la constitution, ce monsieur se rattache à la libre gouvernance de ses prérogatives et en profite pour asseoir son autorité . ..

    Il est bien ici le problème, celui d’un pouvoir exhorbitant et d’une justice aliénée par une constitution et des lois en faveur d’un intérêt général derrière qui se cache les pervers de toute sorte!

    Débusqué récemment par la presse sur sa récente condamnation, je pense que vous trouverez une issue favorable à votre conflit , peut-être par les voies électorales en mars prochain?

    En attendant, je vous souhaite tout le courage nécessaire pour votre combat, mais repliez-vous si vous le pouvez, afin de préserver votre santé, ce qui compte le plus finalement.

    Bien à vous

    Jean-Michel FORTIN
    auteur d’un livre autobiographique « fonctionnaire malgré moi » qui évoque ce genre de turpitudes…

  133. Bonjour à tous

    Je suis très touchée par ce comité de soutien auquel j’adhère.

    J’ai 59 ans , j’étais responsable de la MARPA de la Cornuaille 49440 depuis 1996 gérée par le CCAS avec comme président le maire.

    J’ai vécu le non respect de ma fiche de poste , une mise au placard progressive qui m’a conduite à une inaptitude à tout poste dans ma commune.

    Le maire était amoureux d’une de mes employés qui ne partageait pas du tout ses sentiments. Il venait lui faire des propositions sur son lieu de travail sur son temps de travail.

    Lorsque j’ai découvert tout çà mon employée m’a avouée que cela durait depuis 1an1/2 et qu’elle était de plus en plus mal et en avait fait part à la médecine du travail. J’ai réuni les adjoints a qui j’ai raconté ce qui se passait et le maire en ayant eu connaissance s’est retourné contre-moi. Mon employée n’a plus rien subit de la part du maire mais il me l’a fait payer : non respect de ma fiche de poste, mise au placard petit à petit ……de 2008 à 2010 je me suis battue pour garder ma place , fin 2010 arrêt de travail pour dépression 2012 licenciement pour inaptitude à tout poste dans la commune .

    J’ai déposé plainte et actuellement je demande réparation pour le préjudice moral et physique que j’ai subit.

    Je n’ai eu aucune soutien de la part des élus au contraire : on me conseillait de me taire de ne pas faire de vague !

    Actuellement je suis sans travail , encore fragile psychologiquement et physiquement mais je suis libre et n’ai aucun regret de toutes les décisions que j’ai prise qui sont en accord avec mes convictions morales. Le maire a abusé de son pouvoir.

    Mme Duret vous n’êtes pas seule. Vous avez tout un comité de soutien derrière vous, et je me joints à ce comité.

    Merci à vous et que l’année 2014 soit belle et sereine pour chacun d’entre nous.

    Marie Claude ANTIER

  134. Citoyens, citoyennes ! proche des élections réveillez-vous, réagissez ! ne laissez pas cet  » odieux personnage » au pouvoir pour écraser les vrais professionnels. Maintenant les harcèlements ont assez duré !
    Courage.
    Il faut tenir bon, la victoire arrive.
    A.D.

  135. J’avais gardé le souvenir d’une Ghislaine pleine d’énergie, elle n’a pas changé. Maintenant elle se bat contre l’injustice qu’elle subit et si elle le fait avec la volonté qu’on lui connait, elle aura raison. Avec mon amical souvenir.
    Michel (taï-jitsu)

  136. Bonsoir,
    En regardant ce soir la télévision, je suis tombée par hasard sur une émission concernant la Russie qui m’a tout de suite fait penser aux méthodes et aux dirigeants de certaines de nos collectivités françaises, comme la CAC de Cholet qui ne cesse de faire l’actualité…
    Bravo à toutes ces personnes qui soutiennent Ghislaine DURET !!!
    Magnifique preuve d’humanité et de solidarité contre un système effroyable !!!
    Pourquoi cette personne qui interpelle à plusieurs reprises sa hiérarchie afin de lui faire part de dysfonctionnements est aujourd’hui en arrêt maladie !?
    Parce que tout simplement, elle devenait embarrassante.
    Soucieuse des autres, des conditions de travail (organisation, moyens…), de l’intérêt général, pour certains c’est gênant. Surprenant !!! Non !?
    Combien de victimes comme Ghislaine DURET faudra t’il pour qu’enfin il y ait une reconnaissance de cet état de faits dans notre pays !?
    ARRÊTONS LE MASSACRE !!!

    Avec tout mon soutien…

  137. Envoyé le 03/02/2014 à 22 h 10 min

    Bonsoir,
    Je viens de prendre connaissance de ce site après avoir suivi avec attention les articles paraissant dans le journal.
    En effet j’ai connu Mme Duret le temps de ses responsabilités à la direction de la cormetière, avant l’arrivée de Mr Dubourg, puisque maman était résidente de la Roseraie (unité Alzheimer) que Mr Dubourg a supprimé durant son mandat….Manifestant mon désaccord, ce monsieur me faisait passer pour une malade mentale !
    A la lecture de ce site je revis « l’enfer » que j’ai connu : des dysfonctionnements et « la tête contre les murs », envers l’administration qui ment comme elle respire pour nous « boucher le bec » ! J’en suis arrivée à ne plus croire que l’on peut faire surgir La Vérité.

    Je vous félicite pour le travail accompli et pour ce site (que je n’ai pas vu entièrement), je viens apporter mon soutien à vos démarches ainsi qu’à Mme Duret.

    Espérant que LA VERITE soit reconnue, après toutes ces années de combat pour Mme Duret, je vous assure de toute ma sympathie.

    Colette Pavageau

  138. Bonjour
    Bravo au collectif pour cette manif digne et respectueuse !!! ce qui n’est pas le cas de votre employeur. Que la vérité éclate pour que vous puissiez retrouver votre dignité bafouée. Hélas une anonyme

  139. Bonjour Madame Duret
    Bravo au collectif pour cette manifestation digne et respectueuse des droit, ce qui n’est pas le cas de votre employeur. LES CHOLETAIS vont- ils comprendre que M.BOURDOULEIX est un dictateur !!!!! allez CITOYENS il faut que la vérité éclate et que la directrice retrouve sa dignité salie. SOYONS SOLIDAIRES
    UN ANONYME

  140. Ghislaine,
    Toutes mes félicitations!!!!! pour ton courage, ta ténacité et ta détermination à faire éclater au grand jour ces injustices, ces violences qui durent depuis trop longtemps ….
    Bravo, le reportage FR3 est parlant. C’est clair!!!
    De tout coeur avec toi!

  141. Bonjour,
    J’envie l’énergie que vous déployez pour faire reconnaitre votre souffrance au travail et son lien direct avec le harcèlement dont vous avez fait l’objet. Ayant moi-même fait l’objet de telles actions, qui m’ont conduite à prendre une retraite très anticipée de la Fonction Publique Territoriale, je vous admire pour votre détermination. Ecoutant enfin les conseils de mes proches, et encouragée par votre propre exemple, je réfléchis actuellement à utuliser les réseaux sociaux pour faire enfin connaitre et reconnaitre ma propre histoire de harcélement. Juste pour l’honneur et l’estime de moi.

  142. Bonjour,
    Comme je l’ai fait pour Mme Mazel, je tiens à vous adresser tout mon soutien dans l’épreuve que vous traversez. Etant engagée politiquement sur une liste face à M. Bourdouleix aux prochaines municipales, vous comprendrez que je ne peux pas mettre mon nom sur le comité de soutien. En effet cela ferait trop plaisir à ceux qui ne veulent voir dans votre comité de soutien qu’une manœuvre politique. Bien piètre défense… mais qui démontre ce qui intéresse réellement cette hiérarchie : l’ »image » politique. Ils ne peuvent pas voir l’humain, le soutien et la compassion tant ils sont enfermés dans leur crainte de perdre un pouvoir qu’ils ont fini par considérer comme le leur propre.
    Je sais que les mots sont bien peu de choses au regard de la souffrance au travail, que vous vous seriez bien passées de devenir, vous et Christelle, les parties émergées (et surtout exposées) de l’iceberg.
    Je vous souhaite d’abord de vous reposer, de vous ressourcer auprès de vos proches afin de préparer la bataille à venir mais surtout de garder foi dans vos compétences et de garder votre amour du métier. Vous y reviendrez bientôt et vous aurez besoin de toute votre énergie ! Tant que vous aurez cela, ils n’auront pas gagné.

  143. Bonjour,
    Cela fait maintenant plusieurs mois que j’entends parler de votre histoire.
    une malheureusement « banale » histoire de harcèlement.
    une situation que tout à chacun peut subir demain ….
    Ces attaques répétées à votre encontre me semblent tellement injustes que je ne peux que vous dire mon soutien.
    A vous, mais aussi à tout le collectif derrière vous qui œuvre bénévolement, avec humanisme, pour que triomphe la justice.

  144. Pourquoi essayer de déconstruire une histoire professionnelle et humaine si belle et si solide?
    Pourquoi s’acharner contre une femme qui a fourni et donne encore son énergie positive, son dynamisme au service de la collectivité?

    A quoi bon tout cela? Puisque la lumière finira par se faire sur cette affaire, j’en suis convaincu. Sur cette affaire et sur d’autres semble-t’il.
    En étant certain de ton intégrité et de ta sincérité, je t’accompagne de tout coeur dans ton combat et ta future victoire.

    Quel courage, bon sang!!!

  145. Ghislaine, c’est avec plaisir que je rejoins le collectif, avec le soutien national de S.O.S. Fonctionnaire Victime.
    Ton cas est typique de ce que les nouveaux management mis en place depuis quelques temps, ajouter au despotisme de quelques hiérarques, contribuent à la dépersonnalisation de l’individu pour en faire un automate servile. Tu es de celles qui ont su dire non avec véhémence et fougue pour garantir un visage humain au service public, dont nous sommes les garants. Tu as su relever la tête et t’entourer de défenseurs convaincus de la justesse de ton combat.
    La lutte sera longue et acharnée, mais la maltraitance au travail, telle qu’elle est définie dans les textes , doit trouver son application sur le terrain. Nous y veillerons.

  146. Nous venons de rejoindre votre collectif de soutien.
    Nous vous connaissons par un membre de votre famille, et de l’aide précieuse que vous nous avez apporté, suite à un problème personnel.
    Vous souhaitons vous faire part de notre total soutien, face à l’injustice dont vous êtes victime. C’est insoutenable.
    De tout cœur, nous souhaitons, qu’au cours de cette année 2014, vous soyez rétabli enfin, dans votre intégrité.
    Très bon courage. R. et MF

  147. Bonjour Ghislaine,

    Comme tu le sais déjà, j’ai entendu parler de cette histoire par ma famille, aussi en lien avec ton travail. La maltraitance, au travail, psychologique, etc., nous savons que cela existe. Cependant, ce n’est pas parce que ça existe qu’il ne faut rien faire pour la faire disparaître. Ainsi, ton histoire m’a touchée, comme celles d’autres qui ont été malmenés par les mêmes personnes. Et comme ce n’est pas à prendre à la légère, et que cela peut détruire une vie, une personne, une famille… Je te trouve courageuse, je vous trouve courageux d’agir. Ce n’est pas une chose évidente.
    Ainsi je te souhaite, à toi et à tes proches, encore bien du courage et que vous puissiez retrouver une vie qui vous plaît.
    Je pense souvent à vous, mine de rien.
    A bientôt peut-être.

    P.S : Et malgré tout cela, bonne année :)

  148. Bonjour Ghislaine,

    Que cette nouvelle année s’annonce sous de meilleurs auspices, la justice finit toujours par triompher!

    Tiens bon, on est tous avec toi.

    Bien amicalement

    Jeannine Merlet

  149. Bonjour Madame Duret

    Depuis quelques semaines :
    Je découvre cette histoire de vie professionnelle, cette histoire sordide de maltraitance au travail.
    Et je ne peux pas, plus, ne pas vous apporter mon soutien.
    Plusieurs raisons m’amènent à écrire :
    Hier c’était ma situation qui ressemblait à la votre : harcèlement, placard etc…..
    Aujourd’hui, c’est vous ;

    Et demain combien vivront cela ?

    Alors : relevons ensemble la tête et commençons une vraie résistance contre ce fléau qui risque de s’intensifier si le chacun pour soi prédomine.
    Et pour dire que la lutte des injustices commence par apporter sa solidarité.

    Alors Madame Duret, pour vous dire et pour dire à tous ceux qui vivent ou vivront se genre de situation : soyez forte et continuons ensemble la lutte.

    Elle (la lutte) sera longue difficile, mais la vie vaut le coup, le travail auquel vous croyez, les belles relations qui se tissent et permettent un peu de bonheur ; Tout cela vaut le coup de continuer ce combat contre les hommes de pouvoir qui en ont oublié d’être des humains avec des cœurs.

    Pour que la vie soit plus belle aujourd’hui et demain

    Je vous envoie tout le courage que j’ai retrouvé et qui me permet de vous apporter le soutien dont vous avez besoin.

    Une animatrice en ehpad dans le 49.

  150. Difficile dans ces périodes de fêtes de vous exprimer mon soutien, Ghislaine! Tout autour de nous appelle à l’insouciance, à la fête…mais vous, certainement, devez avoir un autre état d’esprit…
    Et pourtant prenez comme le plus merveilleux des cadeaux cette mobilisation autour de vous, tous ces témoignages de sympathie, de soutien qui vous disent que vous avez raison de lutter, de combattre ces personnages « publics » qui sans vergogne veulent « diriger le monde » ou plutôt l’avilir…
    Votre combat est juste et je vous soutiendrai jusqu’à la victoire…Il est temps que les Choletais se réveillent…
    Votre combat n’est pas que personnel. Comme vous le savez, malheureusement je connais bien le « triste sir » qui vous accable et ses méthodes pour les avoir subies dans une autre affaire avec la directrice de la résidence Verte Vallée à la Romagne. Il est temps de l’empêcher de nuire et je suis de tout coeur avec vous.
    Et pour terminer sur une note d’espoir, quand je vois la photo de la 1ère page de ce site et votre regard tourné vers cette personne âgée, je ressens beaucoup d’amour et toute la puissance de votre humanisme. Non tout n’est pas pourri dans ce monde!
    Tenez bon Ghislaine et passez malgré tout de bonnes fêtes de fin d’année! Vous êtes bien entourée…

    1. Bonjour à tous,
      Ghislaine vous remercie tous pour vos mots de soutien ! vous lui donnez des ailes pour poursuivre son combat vers la vérité..
      Elle vous souhaite à toutes et à tous de joyeuses fêtes de Noël et d’excellentes fêtes de fin d’année.
      Le collectif se joint à elle. Nous vous souhaitons de même… beaucoup de chaleur humaine par ces temps difficiles, beaucoup d’espoir pour l’avenir…

  151. Bonjour à tous ,
    Les périodes de fêtes approchent , mais aussi une nouvelle année en perspective , qui j’espère permettra le rétablissement d’une justice et la reconnaissance de la professionnalité de Ghislaine . De tous les combats passés ou actuels , seules la ténacité et l’intelligence collective permettent de gagner . Alors reprenons des forces pour attaquer cette nouvelle histoire 2014 qui j’espère sera bonne pour tous et surtout pour Ghislaine
    Bonne fêtes

  152. Quand on voit de quel cynisme est capable le maire de Cholet, qu’attendre d’autre d’un tel personnage que des décisions dépourvues de tout humanisme, telles que les endurent cette jeune femme ?
    Notre fille, dans le privé, a souffert également de harcèlement moral, à la déconsidération systématique de la part de sa nouvelle responsable de service, ce qui l’a conduit à une grave dépression et, en fin de compte elle a dû quitter ce travail qu’elle aimait.
    La méchanceté, comme la bêtise humaine, est insondable et j’espère que la Justice de notre pays saura rétablir cette jeune femme dans tous ses droits et lui redonner son Honneur diffamé.
    Bon courage et bonne chance.

    ps : Je reprend l’idée, exposée plus haut par un soutien, d’une pétition en ligne à faire circuler

  153. Je soutiens toute l’équipe ainsi que sa directrice devant une telle « dictature » qui mériterait une intervention judiciaire;
    Pour ma part il serait importante qu’une pétition en ligne soit diffusée cela élargira beaucoup plus le champ de soutien que nous vous portons; de plus elle pourrait remonter jusqu’aux plus hautes insistances.
    Bon courage je suis de tout coeur avec vous.

  154. Je suis très émue par tous ces témoignages.
    Certainement que ta droiture et ta franchise dérangent les pervers et manipulateurs.
    Pourquoi ne laissent-ils pas les personnes ayant des vraies compétences comme toi à leur poste ?
    Je crie à l’INJUSTICE ! toute cette souffrance m’attriste.
    Comment pouvoir accepter l’inacceptable ? impossible…
    Malgré tout, je garde espoir pour toi et le collectif triomphera.

  155. bonjour
    le tract émis par le syndicat…et rien !!!!!! personne ne dit rien !!!! c’est douloureux de travailler dans cette ambiance !
    continuons avec le collectif de combattre l’injustice !!!
    soyons solidaires

  156. Bravo pour cette résistance exemplaire !

    Un élu qui ne respecte ni la vie des personnes agées , ni le personnel de ses services, devrait être fissa mis à pied !!!
    Le rôle d’un élu est de protéger tous ses administrés et non pas de les harceler et les fragiliser en manipulant des « hommes de main » (et des femmes…).
    Souhaitons bonne réussite au collectif pour que Mme Duret revienne vite à son poste car c’est ce qu’attendent avec impatience les résidents-es de la maison de retraite !

  157. Mme Duret est quelqu’un à l’écoute des autres, engagée et déterminée, qui ne s’investit jamais qu’à moitié dans les projets auxquels elle croit et qu’elle conduit, autant pour le personnel que pour les résidents et leurs familles. Malheureusement, par peur de représailles, nous devons rester anonymes mais nous soutiendrons Mme Duret jusqu’au bout de son combat car elle ne mérite pas ce qui lui arrive. CB

  158. Ghislaine

    Je ne te connaissais pas, ton histoire m’a interpellé et j’ai ressenti le besoin de comprendre le pourquoi d’une telle sanction.

    Aujourd’hui, j’ai rencontré une grande professionnelle, avec certes du tempérament, celui même qui t’ aura servi pendant de nombreuses années à faire en sorte que les résidents puissent être bien au sein de l’EHPAD.

    Je sais que ce que tu vis depuis plusieurs années c’est inhumain et mon implication dans le collectif sera de faire en sorte que tu puisses reprendre tes fonctions.

    Je ne pourrai pas cautionner que tes supérieurs continuent de s’acharner sur ton sort.

    Alors en ces périodes de fêtes, je souhaite t’apporter plus que jamais mon soutien et je me prends a rêver que nombreux seront les élus qui voudront bien ouvrir les yeux sur ta situation et mouiller leur chemise.

  159. Je suis attentive à la situation de Ghislaine Duret .
    Chaque jour qui passe, je me pose cette question : « Comment humainement est-il possible d’en arriver là !?
    Souffrir, éprouver, endurer, subir des douleurs physiques ou morales face à une telle injustice !? »
    L’article de presse est éloquent dans « l’actualité », comme ce courrier adressé au Président de la CAC, Maire de Cholet par la section CFDT (CIAS et CCAS), ainsi que les témoignages.
    La résistance est une manière de se défendre efficacement. Il s’agit, au fond, d’éviter les pièges de l’agresseur en se rappelant que les volontés de ce dernier visent ses propres objectifs et non pas les nôtres !!!
    Sans ce collectif, ces messages de soutien et ces interventions auprès de la CAC, Ghislaine Duret ne pourrait pas résister…
    Quel courage face aux épreuves, au danger et à la souffrance. Tenez bon !!!!

  160. Cher collectif….

    Que de gâchis, que d’absurdités de vouloir éliminer, couper les ailes d’une directrice de la trempe de Ghislaine DURET, qui s’est investi sans compter pour mener à bien sa mission au sein de la Résidence de Trémentines, au sein des réseaux liés à la personne âgée!!

    C’est le ciel qui est tombé sur la tête!

    Une direction professionnelle et compétente doit être écoutée, suivie et encouragée.

    Dans le cas de Ghislaine, nous sommes carrément à l’opposé…

    Tenez bon collectif!! et que l’engagement de Ghislaine soit enfin reconnu à sa juste valeur!

    bien professionnellement et amicalement !

    Alexandre DELMAS

    Directeur d’EHPAD EN EXERCICE

  161. Voilà trois ans, je quittais le Limousin, et j’arrivais dans cette belle ville de Cholet.
    Il y a quelque temps, alors que je me rendais à la mairie, un mouvement du personnel m’interrogeait. Lorsque des employés en arrivent à faire grève, c’est que le problème est sérieux.
    Puis des propos fortement outranciers envers la communauté ROM m’ont vraiment alerté. Quand on emploie des termes pareils on ne sait jamais où cela s’arrête. Il serait bon que Cholet retrouve un peu de sérénité et que le premier magistrat de cette si jolie ville se reprenne sur ses actions et ses dires.
    Et voici maintenant que je découvre un conflit de personnes, repris par la presse locale et les journaux de la ville ; démontrant au grand jour toute la souffrance qui est affligée ouvertement à la directrice de la maison de retraite de Trémentines ; et je me devais de manifester ici, tout mon soutien à cette dame ; car personne ne mérite d’être traîné dans la boue ; comme c’est le cas pour elle ; et encore moins par son employeur ; uniquement parce que celui-ci est la personne la plus importante de la communauté de Cholet.

    André Lagrange

  162. incroyable ce qui ce passe a notre époque dans cette ville de Cholet, et tout le monde se tait. Continue de te battre Ghislaine pour que la lumière se fasse sur ce que vous endurez toi et tant d autre.
    Courage a vous tous !

  163. Par le biais de ce site, remarquablement réalisé et géré, c’est un soutien sans faille que je souhaite apporter à Ghislaine DURET, ma (toujours) collègue. Je suis directrice d’un EHPAD relevant également de la Fonction Publique Territoriale, depuis 17 ans. j’ai appris à connaître Ghislaine au cours de nos rencontres professionnelles. J’ai alors aussi appris à reconnaître en elle, une VRAIE PROFESSIONNELLE, un femme de terrain, une femme de caractère comme il en faut pour diriger un, puis deux établissements et se voir confier des missions relevant d’autres compétences au sein de la CAC. Au travers de nos échanges, j’ai pu constater son esprit entièrement dédié au bien-être des résidents, à l’accueil de leurs familles dans le respect de l’autre, de sa dignité, de sa bientraitance. Femme engagée tu as été pour les professionnels départementaux de notre milieu… une force de proposition, toujours curieuse du progrès , de l’innovation et de la maîtrise des coûts parce que tu n’oubliais jamais que le payeur, c’était toujours le résident …. Compétente tu l’as toujours été, compétente tu l’es, compétente tu le resteras…

  164. Combien de témoignages, de soutiens faudra t’il pour que la vérité éclate !?
    Ces individus persuadués d’avoir tous les droits, par leurs agissements, leur agressivité et leurs propos diffamatoires laissent supposer qu’ils ont des choses à se reprocher…
    Quel est l’intérêt et pourquoi pousser des personnes comme madame Duret, madame Brousseau, Dalaine, Mazel et d’autres a ne plus pouvoir supporter, au point de craquer et d’être en arrêt maladie !? Ces personnes disposent des droits à la protection contre les tiers et l’arbitraire de l’administration. La collectivité publique est tenue de protéger ses agents contre les menaces, violences, voies de fait, injures, diffamations ou outrages dont ils pourraient être victimes à l’occasion de leurs fonctions et réparer le préjudice qui en résulte. La volonté de ses personnes est de travailler honnêtement, avec rigueur tout en préservant une cohésion d’équipe !!! Mais une équipe qui s’entend peut déranger, alors une priorité, diviser pour mieux régner, voire isoler… Cela peut engendrer de graves maladies, de longs traitements, laisser des séquelles, détruire les victimes mais aussi leur famille….
    Il faut le faire savoir !!! Il y a un réel danger que l’on ne peut pas tolérer !!!

    1. Je suis aussi directrice de maison de retraite.. oui il y a une loi qui dit que chaque fonctionnaire est protégé contre injures diffamations mais L’ARS et les élus font en sorte que cela ne soit pas respecté et au lieu d’aider ils enfoncent et font disparaitre ceux qui les gênent (les bons directeurs ceux qui respectent la bientraitance la bonne utilisation de l’argent public)…et je sais ce que je dis car je vis et j’ai vécu en Meuse la même histoire que notre collègue et également une autre collègue d’un ehpad territorial

  165. Ghislaine,

    moi-même directrice d’EHPAD et d’EHPA dans la Fonction Publique Territoriale, avec des élus plutôt respectueux, je te connais depuis des années (20 ans?).
    Lors de nos nombreux partages j’ai pu me rendre compte de tes compétences, de ton éthique.
    Ta force intérieure, tu la mets au service des plus vulnérables.
    Il n’est pas possible que les hommes et les femmes de bonne volonté dans la CAC de CHOLET comme ailleurs restent indifférents à ce que tu vis.
    Chapeau bas pour ton courage! Amitiés.

  166. Nous t’envoyons toute notre energie positive pour mener à bien ce combat, dont nous savons la difficulté qu’il peut engendrer au quotidien. Restons optimistes, la vérité est toujours triomphante envers les justes.
    Caroline et Adrien

  167. « Indignez-vous » disait Stéphane Hessel dans son livre.
    Nous ne pouvons qu’être indignés devant tout ce mal, cette souffrance, cette volonté de nuire, ces dépenses pécuniaires indécentes et inutiles à vouloir prouver une faute. Mais quelle faute? Ou est la responsabilité de ces dirigeants? Ou est la vérité? Nous comptons très fort sur le collectif qui vous soutient pour faire la lumière sur ce douloureux épisode. Mais quel gâchis! Par votre courage, votre combat, peut-être entrainerez-vous d’autres personnes en souffrance à dénoncer le système de destruction.
    Ghislaine, gardez la tête haute. Regardez; vos vrais soutiens sont là, ils sont nombreux. Tous ces témoignages sur votre compétence, votre chaleur, votre volonté de bien faire, ce caractère qui bouscule peut-être mais pour donner le meilleur ou faire avancer les choses. Ces personnes sont là pour vous défendre. Surtout ne craquez pas!!! rien n’est terminé, les vérités finiront par sortir ….

  168. J’invite les internautes a (re)lire la version neutre, objective, non caricaturale postée dans l’intérêt général des contribuables sur le site web de la CAC. C’est encore en ligne.
    À la lumière des éléments apportés ici, la communication et même le jugement éclaire le lecteur sur le fondement de la sanction: prétexte, exagération, incohérence et plusieurs contre vérités.
    pathétique ? Qui ?
    Le cabinet a raison : Ayons de l’imagination et l’audace d’y aller
    Un lecteur du C.O
    Avec toi Ghislaine !!!

  169. Bonjour, le collectif !

    Je connais Ghislaine Duret. Ne vous déplaise, je ne suis ni objectif, ni neutre.
    Elle a accueilli dans son établissement ma maman.
    Et dans son établissement, ma maman était heureuse.
    Elle avait un nom.
    Elle avait une histoire.
    Elle était une personne, respectée, soignée, …et aimée…
    Mme Duret porte et cultive de belles et fortes valeurs.
    Qu’on lui fiche la paix ! Qu’on la laisse faire le bien de nos anciens, dont bien souvent nous nous délestons un peu facilement…

  170. bonjour ghislaine
    Vous avez un sacré courage pour mener ce combat contre une administration inflexible chapeau et je vous soutiendrais dans ce combat tout en restant anonyme

  171. Ton combat est bien engagé Ghislaine, car il s’appuie sur la droiture et la vérité, au service de ta mission, pour l’intérêt général. Il ne peut que l’emporter sur le mensonge et la manipulation, qui ne servent que des intérêts particuliers. Le système de la CAC compte un certain nombre de pions et de cerbères, placés aux postes où il leur suffit d’obéir; c’est malheureusement ce type de construction qui permet à la dictature de s’instaurer. Mais heureusement, je suis convaincu qu’il y a dans la pyramide un grand nombre d’élus et d’administratifs honnêtes, qui finiront d’avoir peur, et qui se rendront utiles à un certain moment, sous l’impulsion que tu as donnée. Ils souffrent déjà, eux aussi.
    Courage et persévérance. Compte sur les amis déclarés, et sur ceux qui attendent encore un peu. Prends soin de toi.

  172. De loin, je vous soutiens Ghislaine. Je sais à quel point toutes ces personnes malveillantes sont dangereuses… Ce même combat, je le vis à travers la très mauvaise expérience d’une personne qui m’est cher…
    Courage, cela sera peut être long, mais la vérité se sait toujours…

  173. Il est toujours très risqué de clamer haut et fort son soutien à celle que l’employeur veut absolument décrire comme la « brebis galeuse » ; surtout lorsqu’on est soi-même employée. Mais il faut savoir faire aussi ses propres choix, selon ses convictions personnelles, et les valeurs qu’on y associe.
    Et pour avoir eu le plaisir d’avoir travaillé avec Mme Duret comme directrice ; il m’est impossible de rester passive face à tout ce qu’on vient lui faire endurer. Personne ne mérite un tel traitement, surtout pas après avoir fait ses preuves pendant des années.
    J’espère sincèrement que la lutte du collectif permettra que les vérités éclatent, et que Mme Duret puisse retrouver toute sa dignité.

    1. Pour SPL : Ghislaine nous a demandé de vous remercier pour votre courage au travers de votre témoignage qui pourrait vous nuire puisque vous avez le même employeur… Merci pour elle.

  174. De tout coeur avec toi Ghislaine … La vérité et la justice éclateront au beau jour !!!
    Demain il fera beau !
    Ces gens la méritent justice pour leurs actes et l’auront tôt ou tard ne t’en fais pas !
    En attendant nous sommes là !

  175. Ghislaine,
    Vous êtes victime par votre hiérarchie d’un encadrement de type « carriériste » qui ne prend ses décisions qu’en regardant au dessus de lui, et d’élus qui abusent de leur pouvoir.
    Ils n’ont pas compris qu’une bonne gestion d’un groupe passe obligatoirement par l’écoute des personnes qu’on a la charge d’animer et que l’addition de toutes les compétences donne une réelle qualité et un résultat qui va aller également au bénéfice du même responsable.
    Quand à certains « élus de la République » ils ont complètement oublié que leurs missions devaient se réaliser dans un total respect tant des personnes administrées que des personnes en charge de l’Administration, dont vous faites partie.
    Vous souffrez avec plusieurs personnes de ces actes. Je pense que lorsqu’ils se regardent devant un miroir, ils ne doivent pas trouver beaucoup de sens humain à leur vie.
    Bravo au Collectif de soutien de vous aider à en obtenir réparation et empêcher que ces énormes dysfonctionnements ne continuent.
    Votre santé en a pris un coup, ainsi que celle d’autres personnes travaillant ou ayant travaillé dans cette même administration.
    Il faut vraiment que cela cesse.

    1. je veux vous aider car je suis sur une même histoire que vous et j’ai déposé plainte au procureur de la république également contre X et en TA. 0n ne peut laisser faire cela il faut dénoncer haut et fort toute cette pression morale et cet harcèlement. Je suis à vos côtés et je veux me battre avec vous… je me bats seule en ce moment et je sais en lisant votre histoire que je ne suis plus seule merci de me contacter en Meuse. C’est mon histoire et l’histoire d’une collègue Colette de l’EHPAD de Sommedieue qui a fait l’objet de persécutions des autorités et élus et qui a tenté à plusieurs reprises de mettre fin à ses jours et qui à ce jour, est à demi traitement et qui va bientôt ne plus rien avoir pour vivre car on fait tout pour ne pas solder son dossier de retraite pour invalidité imputable au service du à un harcélement moral

  176. Se battre, toujours se battre et ne jamais renoncer.
    J’espère sincèrement que votre persévérance mettra fin à votre souffrance et que justice sera faîte.
    Je vous réitère mon soutien et ne perdez pas espoir.

  177. tu es vraiment une magnifique personne !!!
    Nous sommes unies par cette volonté de combattre et de dénoncer, qui finira par une victoire, il faut y croire !!!
    Mais unies aussi pour des décennies par cette complicité qui s’appelle « Amitié »…
    « On se demande parfois si la vie a un sens… et puis on rencontre des êtres qui donnent un sens à la vie. » merci à toi Ghislaine !!!

  178. Tout d’abord, félicitations aux concepteurs de ce site bien lisible, lumineux et facile à parcourir pour les personnes qui ne sont pas des professionnels de l’internet !
    Ce collectif prend de l’ampleur au fil des jours. Cela prouve qu’il y a encore des personnes vraies qui se posent les bonnes questions sans y mêler une réflexion politique visant des intérêts personnels !!!
    Par ton combat Ghislaine nous allons, je le souhaite vivement, comprendre le fonctionnement mensonger et manipulateur de la Communauté d’Agglomération du Choletais dont j’ai fait également les frais !!!
    De plus, nous saurons enfin POURQUOI tu déranges ces administratifs qui n’ont aucun scrupule à te harceler et s’acharner à trouver des fautes imaginaires !!!! Que d’énergies perdues pour une cause fantômatique !!!!!!
    Je souhaite que ton exemple motive les situations en profonde détresse à ce jour qui ne peuvent s’exprimer de crainte de représailles !
    Surtout, restes toi-même et continues à garder la tête haute car il faut que la vérité éclate au grand jour.
    TOUS ENSEMBLE NOUS SOMMES DETERMINES, CHACUN A SA FACON, A NE RIEN LACHER !

  179. Félicitation pour le site, il est très bien fait !!!
    Quel travail !!!
    Je suis persuadée que ces soutiens, actions, mobilisations pour Ghislaine permettront que la vérité éclate…
    Je souhaite que cela arrive très vite pour elle, si courageuse, tellement chaleureuse et soucieuse des autres, pour vous tous et que chacun puisse retrouver une vie plus sereine et profiter pleinement de bons moments…
    Un espoir, que cette terrible situation puisse servir de preuve et permettre à d’autres personnes de se sortir de cette dictature : « l’enfer » !!!!

  180. Tout d’abord un « GRAND MERCI » !!!! à Ghislaine que je ne connaissais jusqu’à ce moment partagé que par les réseaux sociaux et avec qui j’avais pu échanger sur notre vécu professionnel respectif.
    Sa situation ne m’a pas laissée indifférente, c’est pourquoi je n’ai pas hésité une seconde à me joindre au collectif.
    Sa spontanéité, sa gentillesse, sa volonté et tout simplement son humanité, font de Ghislaine une « belle personne » !!!!
    Merci à vous tous qui comme je le disais à mes enfants, mon mari et mes proches m’avaient comme eux, permis et donné l’envie de continuer ce combat face à ces détracteurs égocentriques, mais aussi m’avaient convaincue qu’il y a encore et en dehors de ces gens là, de magnifiques personnes, humaines et solidaires !!!
    Je vous soutiendrais jusqu’au bout de loin, mais aussi de près dès que je le pourrais.
    Je garde espoir et veux croire que tout cela aboutira à une fin heureuse et que nous pourrons comme nous l’espérons avec Ghislaine pouvoir aider d’autres personnes que nous connaissons ou ne connaissons pas contre cette « souffrance au travail » !!!

    Bien amicalement,

  181. De tout cœur avec Ghislaine comme je le suis avec Christelle!!!
    Nous sommes dans une collectivité qui manipule tout son monde…
    Je souhaite moi-même rester dans l’anonymat ayant peur de représailles et d’être menacé professionnellement comme physiquement…
    Notre gouvernance politique choletaise est très dangereuse…
    Nous avons au sein de nos collectivités choletaise toujours 2 poids 2 mesures selon qui nous sommes…Nous vivons dans la délation et beaucoup d’agents sont en souffrance au travail mais ne disent rien par crainte!!!!

    1. Bonjour anonyme,
      Libérez-vous de votre peur; c’est elle qui nourrit vos oppresseurs, vos exploiteurs. Faites un pas de côté et regardez… vous constaterez qu’ils ne peuvent RIEN contre vous si vous n’avez plus peur.

      Fraternellement,

      Fañch

  182. Courage Ghislaine, la vérité finira par éclater au grand jour. Ce site en sera le vecteur, encore bravo à ses concepteurs.

    J’ai appris à te connaitre lors de mon mandat de maire entre 2001 et 2008, quand j’accompagnais Édith CHARRETEUR, directrice de la résidence « Verte Vallée » de La ROMAGNE.
    J’ai découvert une femme droite, sincère, qui n’a pas la langue dans sa poche, mais qui dit les choses, et cela ne plait pas toujours à ceux ou celles qui voudraient diriger des moutons.
    J’ai aussi découvert une grande professionnelle, administrative mais aussi de terrain, à l’écoute et toujours avec comme ligne directrice le bien être des résidents de l’EHPAD de Trémentines.

    Alors, pourquoi ? Nous sommes toujours en quète de la réponse à cette question, et plus nous approfondissons le dossier, plus nous découvrons à quel point tu est victime de harcèlement de la part de ce système mis en place par certains élus et administratifs de la CAC.
    Nous découvrons de jour en jour avec horreur de nouvelles victimes de ce système.

    Alors il faut être de plus en plus nombreux à dénoncer cela, qu’on se le dise !!!

    Tiens le coup, nous sommes avec toi.

  183. Loin de Trémentines par la route, mais proche par la pensée.
    Nous suivons l’évolution du dossier et vous apportons notre soutien ainsi qu’au collectif avec lequel nous sommes en parait accord. (Cf le témoignage par exemple de mars 2013).
    Merci pour ce que vous avez fait et pour ce que vous ferez encore.

  184. Félicitation pour ce site qui permet d’apporter une vision contradictoire à ceux qui possèdent une tribune institutionnelle et médiatique permanente et parfois financée par le contribuable (site internet / TV).

    je maintien que Ghislaine Duret est une professionnelle efficace et appréciée. C’est pour cela que la CAC avait dans un premier temps confié la responsabilité de 2 EHPAD. Difficile de renier cela.

    J’espère que Ghislaine DURET pourra de nouveau exercer son métier car elle le fait bien. De nombreux CCAS (entre autre) ont besoin de Directeur comme elle pour gérer un établissement et s’impliquer sur toutes les composantes de la gestion résidents, famille, personnel, bâtiment, achat …. on ne peut pas vous demander de gérer tout cela pendant des années et vous demander d’être un directeur pantin à la merci des multiples services transversaux qui font valider des délibérations essentielles prête à signer en 2 minutes par une assemblée qui ne possède que les éléments de débat qu’on veut bien lui donner.
    Cette expérience doit servir tout agent public : prenez et dépassez vos responsabilités car cela arrange les élus mais quand vous devenez trop gênant ou trop bruyant, sachez que tout prétexte pourra être retenu contre vous.
    GHISLAINE JE TE SOUTIENS CAR DEMAIN CELA PEUT ETRE MOI
    je signe des conventions de stage, des bordereaux d’envoi, des courriers, des bons de commande… et heureusement pour les élus non professionnels qui ne peuvent pas passer tous les jours lire et signer tous les documents que nous produisons.

    Anthony B – Attaché territorial (en sursis ?)

    1. Vous avez totalement raison Anthony, je partage votre avis car il y a plusieurs années je soutenais une collègue qui risquait d’être révoquée, accusée à tort de faits qu’elle n’avait pas commis, après des années de calvaire l’abus de pouvoir a été reconnu… Mais ce n’était qu’un sursis, aujourd’hui c’est à mon tour d’être soutenue… Alors je soutiens Ghislaine dans ce combat qui est aussi le mien et demain celui de combien si personne ne fait rien !?

  185. Bravo pour le(s) concepteur(s) du site. Limpide et efficace, à l’image de Ghislaine. Bien sûr que la couleur peut déplaire à certains….c’est comme le tempérament; que de forme. On s’en fout, le fonds est là.
    Merci d’avoir publié mon témoignage qui date un peu. A le relire, je n’en change pas une virgule.
    Au fait? sait on enfin pourquoi Mme DURET a été sanctionnée? je ne parle pas de motifs de « forme », mais bien de motifs de « fonds ».
    Petit clin d’œil à la belle équipe de l’EHPAD, avec qui je suis fier d’avoir travaillé.

    1. A ce jour, 1er décembre 2013, le collectif n’a toujours pas eu de réponse lors de ses rencontres avec M.Grémillon, Maire de Trémentines et M.Gental, Maire de la Tessoualle (élu chargé des personnes âgées à la CAC). Il a été question de « torts partagés » pour le 1er et de problèmes relationnels pour le 2ème. Cet élu chargé des personnes âgées a quand même précisé que la faute de Mme Duret était plus grave que d’oublier 2 résidents aux Sables d’Olonnes (EHPAD la Cormetière) et était très agacé. Nous n’avons donc pas de réponse à ta question sur le fond qui justifie 6 mois de mise à pied… Merci pour ton soutien à Ghislaine Duret qui a appréciée travailler avec toi, dans un grand professionnalisme au service de la population âgée (selon ses propos).

  186. Comment ne pas soutenir madame DURET quand on a connaissance de cette situation… Tous les éléments sur ce site (le dossier complet, les témoignages…) en disent long sur le fonctionnement, les dysfonctionnements et la souffrance au travail…

  187. Abus de pouvoir ou d’autorité
    dépassement des limites légales d’une fonction

    L’abus de pouvoir ou d’autorité dans le cadre du travail peut intervenir aussi bien avec des parties prenantes extérieures qu’avec d’autres membres du personnel à l’intérieur. Il peut avoir de graves conséquences affectant le moral du personnel et les relations professionnelles.

    L’abus de pouvoir ou d’autorité peut prendre diverses formes, dont les suivantes :

    Intimider ou harceler le personnel
    Demander des faveurs ou services personnels
    Faire pression sur le personnel pour l’amener à déformer la réalité des faits ou à violer les règlements
    Entraver l’aptitude d’un collègue à travailler efficacement (en l’empêchant d’accéder à des informations ou des ressources, par exemple)

    Une rencontre inattendue entre Ghislaine et moi confrontées à l’abus de pouvoir et d’autorité… Le début d’une belle amitié malgré les difficultés rencontrées. Je la soutiens sans hésiter face à cette triste réalité…

  188. J’espère que le dénouement de toutes ces actions vous sera favorable pour que vous puissiez au plus vite retrouver les résidents qui se sentent bien seuls maintenant que vous n’êtes plus là pour leur dire un petit bonjour et vous préoccuper de leur sort …

  189. Je suis entièrement à vos côté pour que cessent les dénigrements indignes et les harcèlements intolérables à votre encontre, et pour que triomphent la vérité et le droit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>